Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Consigner les bouteilles en plastique : la piste du gouvernement pour améliorer la collecte des déchets

-
Par , France Bleu

Le ministère de la Transition écologique indique ce mardi que l'une des pistes envisagées pour améliorer la collecte des déchets en France serait de mettre en place un système de consignes sur certains emballages, comme les bouteilles plastique, mais aussi les canettes et les piles.

Mettre en place un système de consigne sur certains emballages figure parmi les pistes envisagées par le gouvernement afin d'améliorer la collecte des déchets.
Mettre en place un système de consigne sur certains emballages figure parmi les pistes envisagées par le gouvernement afin d'améliorer la collecte des déchets. © Maxppp -

Selon ce qu'indique ce mardi le ministère de la Transition écologique, le gouvernement envisage la mise en place de consignes sur les bouteilles en plastique, les canettes ou encore les piles, et ce pour améliorer la collecte des déchets en France. L'idée a émergé lors d'une première phase de consultation, en vue de l'élaboration d'une feuille de route sur l'économie circulaire - une économie qui fonctionne comme une boucle, où le déchet est une nouvelle matière première avec laquelle on peut fabriquer de nouveaux produits.

En ville, le taux de collecte actuel du plastique est seulement de 10%

Cette feuille de route a été lancée en octobre et elle est attendue pour fin mars. Elle est pilotée par la secrétaire d'Etat à la Transition écologique, Brune Poirson, et elle vise à améliorer la gestion du cycle de vie des produits, du moment où ils sont fabriqués jusqu'au moment où ils deviennent des déchets. Et ce qui a été constaté, c'est que si nous avons désormais le réflexe de porter le verre dans les bennes de recyclage (le taux de collecte est de 86%), jusqu'à présent, le taux de collecte du plastique, se situe à 60% en moyenne, et seulement à 10% en zone urbaine. Or, on sait que des tonnes de plastique se retrouvent chaque année dans la mer, en causant des dégâts considérables.

Des machines de collecte dans les entreprises ou dans les lieux publics

L'idée est donc que le consommateur pourrait payer une caution lorsqu'il achète un produit avec un emballage, et qu'il récupérerait sous forme d'argent ou de bon d'achat lorsqu'il ramènerait cet emballage. Par ailleurs, le gouvernement souhaite "explorer d'autres modèles de collecte" et qu'il y ait "le plus de points de collecte possible" : les clients pourraient ramener leurs bouteilles dans des machines situées dans différents lieux, que ce soit des lieux publics, des commerces ou même des entreprises.

Si l'idée est retenue, des expérimentations seront d'abord menées : Paris ou Marseille ont déjà manifesté leur intérêt. Et la France pourrait s'inspirer de pays européens où le système a déjà fait ses preuves, comme en Allemagne où la consigne varie entre 8 et 25 centimes. Dans certaines régions de France, comme en Alsace, les consignes existent déjà dans les supermarchés, mais plutôt pour les bouteilles en verre. Le gouvernement réfléchit aussi à la mise en place d'un dispositif de reprise incitatif pour les téléphones portables et les équipements électroniques.

Choix de la station

France Bleu