Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Consommateur et marchand : la Grande Épicerie Générale ouvre ses rayons à Nancy

vendredi 20 avril 2018 à 17:43 Par Laurent Watrin, France Bleu Sud Lorraine

La "Grande Épicerie Générale" de Nancy réunit 240 adhérents qui participent à un projet de supermarché coopératif. Le concept, né à New-York, repose sur deux idées : des produits achetés localement et du temps partagé pour développer ce commerce alternatif.

Les produits sont vendus aux seuls adhérents de l'association qui récupère 20% du prix de vente pour développer son projet.
Les produits sont vendus aux seuls adhérents de l'association qui récupère 20% du prix de vente pour développer son projet. - DR@GEGNancy

Nancy, France

Adhérer à la Grande Épicerie Générale de Nancy représente "un engagement", reconnaît Charles Thomassin, le président de l'association porteuse de ce projet de supermarché coopératif, inauguré officiellement, ce samedi 21 avril, rue Saint-Nicolas, à Nancy.

Apprendre fait aussi partie du projet"

Papier toilette, légumes, farine, jus de fruit, bière locale… Les rayons, aménagés sur une petite surface de 70m2, proposent des produits choisis et validés exclusivement par les adhérents de l’association. Ces produits "proviennent de fournisseurs locaux, autant que possible", précise Stéphane Malécki, le trésorier. 

Les animateurs du projet savent qu'il n'est pas toujours évident d'organiser un réseau de distribution de proximité, "car le marché n'est pas facile. Et apprendre à faire du commerce fait aussi partie du projet", raconte aussi Stéphane Malécki.

Les rayons de la Grande Épicerie Générale proposent autant que possible des produits locaux. - Aucun(e)
Les rayons de la Grande Épicerie Générale proposent autant que possible des produits locaux. - DR@GEGNancy

L'épicerie vend uniquement à ses adhérents. C'est l'un des principes du magasin coopératif. Autre principe : un adhérent doit donner un peu de temps chaque mois pour développer le projet, s'occuper de la caisse, ranger les rayonnages... Le consommateur est aussi gestionnaire et marchand.

Transformer l'association en société coopérative

L'association récupère 20% du prix de vente sur chaque article pour assurer son fonctionnement. Elle doit se transformer prochainement en société coopérative. Objectif : grandir ! Une surface plus importante, de 400 à 900 m2, est envisagée, toujours dans l'agglomération de Nancy. Les consommateurs-marchands deviendront alors des actionnaires. 

Le libre-service a déjà séduit 243 adhérents. Christelle Chevalet, secrétaire de l'association, fait partie de ces acteurs enthousiastes. Pour l’instant, la Grande Epicerie Générale propose 200 références, mais ajoute, chaque mois, une cinquantaine de produits. 

Ce concept de supermarché collaboratif, lancé à New-York il y a quelques années, a déjà fait ses preuves à Paris et à Lille, où le projet Superquinquin rassemble un millier de personnes. 

A Nancy, la prochaine étape sera l'occasion de vérifier qu'une zone urbaine plus petite permet aussi de réussir ce pari d'une alternative à la grande distribution classique.

Ecouter