Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Consultation citoyenne : ce que vous avez proposé pour "mieux prendre soin de nos aînés"

-
Par , France Bleu

415.000 personnes ont participé à la consultation sur le thème du grand âge lancée par le ministère de la Santé en partenariat avec la plateforme citoyenne Make.org, et relayée sur francebleu.fr depuis le 1er octobre. Découvrez les propositions qui nourriront le projet de loi sur l'autonomie.

415.000 personnes ont participé à la consultation « Mieux prendre soin de nos Aînés »
415.000 personnes ont participé à la consultation « Mieux prendre soin de nos Aînés » © Maxppp - Nicolas VALLAURI

Dans le cadre de la préparation du projet de loi sur le grand âge qui doit être présenté en 2019, le ministère de la Santé et des Solidarités a lancé du 1er octobre au 5 décembre une grande consultation publique intitulée "Comment mieux prendre soin de nos aînés ?" avec la plateforme citoyenne indépendante Make.org. 

Relayée sur francebleu.fr, cette consultation a rassemblé 415.000 participants. 18.300 propositions ont été formulées et 1,7 million de personnes ont voté pour celles formulées par les autres citoyens. D'après les données recueillies par Make.org, 62% des proposants sont des femmes et le sujet préoccupe autant les 16-24 ans (23% des participants) que les 65 ans et + (26% des participants).

Quatre priorités font consensus :

  • Améliorer la qualité et la variété de l’offre de lieux de vie par l’amélioration des établissements d’accueil, le maintien à domicile facilité et la création de lieux alternatifs. 
  • Reconnaître et revaloriser le rôle des acteurs de terrain en améliorant les conditions de travail des professionnels de l’aide et du soin et les conditions de vie des proches aidants. 
  • Réduire le coût pour les familles en introduisant plus de justice sociale entre niveaux de revenus. 
  • Renforcer l’accès à la santé pour les personnes âgées.

Les résultats complets de la consultation citoyenne

Reconnaître et revaloriser le rôle des acteurs de terrain

Pour mieux prendre soin de nos aînés, les participants estiment qu'il faut d'abord améliorer les conditions de travail et de vie des personnes en charge de l’accompagnement, professionnels et proches aidants. 

Manque de moyens, de matériel adapté, de reconnaissance sociale, de temps, nécessité de revaloriser les salaires et les formations etc. : près d’un quart des propositions portent sur la revalorisation des métiers d’accompagnement du grand âge, la formation et la qualité de vie au travail.

67.542 citoyens se sont ainsi prononcés pour un meilleur accompagnement des aidants en leur accordant par exemple des avantages fiscaux et financiers, des aides à l’aménagement des logements, une meilleure information et formation ou encore une reconnaissance statutaire.

Améliorer la qualité de vie et favoriser le maintien à domicile

Autre sujet de préoccupation : les lieux de vie. Pour 121.653 citoyens, il faut améliorer l’accueil en établissements spécialisés (qualité d’accompagnement et de soins des aînés, régulation des prix, augmentation des effectifs du personnel, vie quotidienne, lien entre générations, lieux alternatifs...). Une idée approuvée par 93% des participants.

117.040 citoyens estiment qu'il faut également renforcer le maintien à domicile des personnes âgées en adaptant les logements et en développant une vraie offre de services à domicile.

Réduire le coût de la prise en charge de la perte d'autonomie 

Troisième priorité : la prise en charge en cas de perte d'autonomie. 50.277 citoyens estiment qu'il est indispensable de soulager les familles avec une plus forte intervention de l’État en la matière, une meilleure régulation des prix et des avantages fiscaux.

Améliorer l'accès à la santé

Enfin, 27.686 citoyens militent pour une meilleure accessibilité de notre système de santé (prix, transport sanitaire, développement de l’offre ambulatoire …).