Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Contre l'obsolescence programmée, les "Repair cafés" cartonnent dans les Hauts-de-France

samedi 2 juin 2018 à 5:35 Par Matthieu Darriet, France Bleu Nord

Ils sont des as du bricolage, capables de réparer n’importe quoi, les bénévoles des Repair cafés de la région, sont à Wimille, dans le Boulonnais, pour échanger sur leurs pratiques et leurs bons plans. Il y a désormais une quarantaine de ces associations dans la région.

Il existe une quarantaine de Repair cafés dans les Hauts-de-France, région en pointe dans cette mobilisation concrète contre l'obsolescence programmée.
Il existe une quarantaine de Repair cafés dans les Hauts-de-France, région en pointe dans cette mobilisation concrète contre l'obsolescence programmée. © Radio France - Matthieu Darriet

Wimille, France

Ils redonnent vie à de vieilles radios, des aspirateurs sans souffle ou des mixeurs en panne. Les ingénieux magiciens des Repair cafés de la région sont réunis, ces jours-ci, pour mettre en commun leur savoir-faire et être plus efficaces. Cela se passe à Wimille, près de Boulogne, avec les représentants de la quarantaine de Repair cafés des Hauts-de-France. 

Les Repair cafés permettent de venir avec des appareils en panne, pour les remettre en état au lieu de les jeter.  - Radio France
Les Repair cafés permettent de venir avec des appareils en panne, pour les remettre en état au lieu de les jeter. © Radio France - Matthieu Darriet

En fonction des objets qu’il a eu à bricoler, chaque Repair café a acquis une expertise ou il a trouvé le bon filon de fournisseur. C’est ça que le réseau régional qui se crée veut partager. Claude Pérard est le fondateur du Repair café du Boulonnais (1.000 réparations en deux ans !) :  "le noyau historique était Lille, mais là il y a une émergence sur toute la région. Je pense qu'on va être le moteur du développement des Repair cafés. Dans le Nord, il y a une solidarité, une volonté de débrouille et de faire avec peu de moyens, donc la réparation entre dans ce cadre là." 

Recherche bénévoles

Mais vu le monde qui se presse dans les différents Repair cafés, il en faudrait d’autres. Ce qui implique de mobiliser de nouveaux bénévoles, même sans compétences techniques : "le bénévole qui arrive, on le met devant des appareils, on lui confie une boite à outils. Et il apprend déjà à ouvrir l'objet, parce que l'obsolescence programmée, elle passe déjà par la difficulté à ouvrir. Le technicien qui a la compétence, intervient une fois que l'objet est ouvert. Et là il forme, il accompagne le débutant. "

Cette sorte de tutorat va permettre de lancer dès, cet été, le premier Repair café mobile, en milieu rural, avec du site Le bon coin.

Le Repair café du boulonnais (Wimille) va lancer, avec Le Bon coin, un atelier mobile, dès cet été, pour se déplacer en milieu rural. - Radio France
Le Repair café du boulonnais (Wimille) va lancer, avec Le Bon coin, un atelier mobile, dès cet été, pour se déplacer en milieu rural. © Radio France - Matthieu Darriet

Rencontres régionales jusqu'à 17 heures ce samedi, à la salle du Sacré-Coeur à Wimille.