Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

Contre la réforme des retraites, une quinzaine d’avocats pointent au Pôle emploi de Thionville

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

La fronde des avocats du barreau de Thionville, en Moselle, continue contre la réforme des retraites, avec cette nouvelle opération ce mardi matin. Ils se sont rassemblés au Pôle emploi de Thionville.

Les avocats se sont rassemblés au Pôle emploi de Thionville, pour protester contre la réforme des retraites.
Les avocats se sont rassemblés au Pôle emploi de Thionville, pour protester contre la réforme des retraites. © Radio France - Victor Vasseur

Pour la plupart, c'est la première fois qu'ils mettent les pieds dans un centre Pôle emploi. Inquiets, car la réforme prévoit la suppression de leur caisse autonome de retraite, et les conséquences seront concrètes pour Anne-Sophie, avocate depuis 25 ans à Thionville : "Il y a des cabinets individuels qui pourraient fermer, parce que les charges vont exploser. Avec un doublement des cotisations, certains confrères ne pourront pas supporter." Si la réforme est menée, les cotisations passeront de 14 à 28% du revenu du cabinet.

Les avocats se sont rassemblés au Pôle emploi de Thionville, pour protester contre la réforme des retraites. - Radio France
Les avocats se sont rassemblés au Pôle emploi de Thionville, pour protester contre la réforme des retraites. © Radio France - Victor Vasseur

"Nous ne pas sommes des nantis"

Les premiers concernés, ce seront les jeunes avocats comme Jérémy, 27 ans : "On en plein de doute et la réforme joue non seulement sur notre vie professionnelle, mais aussi sur notre vie privée." Il poursuit : "Forcément, il va falloir réduire sur des charges et on sait que les charges de personnel, c’est ce qui coûte le plus dans un cabinet. Donc, s’il faut faire des coupes malheureusement, cela pourrait nous conduire à des licenciements et à un impact sur le quotidien dans le cabinet. Nous devrons reprendre certaines tâches qui étaient jusqu’à présent à des salariés."

Les avocats se sont rassemblés au Pôle emploi de Thionville, pour protester contre la réforme des retraites. - Radio France
Les avocats se sont rassemblés au Pôle emploi de Thionville, pour protester contre la réforme des retraites. © Radio France - Victor Vasseur
Les avocats se sont rassemblés au Pôle emploi de Thionville, pour protester contre la réforme des retraites. - Radio France
Les avocats se sont rassemblés au Pôle emploi de Thionville, pour protester contre la réforme des retraites. © Radio France - Victor Vasseur

Une seconde opération cette semaine

Jérémy se soucie du futur des secrétaires, ces assistantes qui sont les pierres angulaires des cabinets. Ce sont elles qui pourraient pointer à Pôle Emploi assure la bâtonnière de l'ordre des avocats, Maître Alice Radde-Galera : "On a des secrétaires qui sont avec nous depuis de nombreuses années. Se reconvertir au Luxembourg pour la majorité d’entre elles, qui ne parlent pas l’anglais, ni l’allemand, ni le luxembourgeois, ce n’est pas concevable. Ce sont des femmes d’une quarantaine d’année. Retrouver un travail sera très difficile pour elles."

Les avocats de Thionville sont déterminés. Ils comptent de nouveau mener une opération pour se montrer d'ici la fin de semaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu