Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Contre les arnaques et les vols, trois conseils pour assurer sa sécurité quand on vieillit

mercredi 25 avril 2018 à 4:33 Par Pierre-Antoine Lefort, France Bleu Maine

Baisse de vigilance, corps plus fragile, les seniors sont une cible de choix pour les malfaiteurs.Pour lutter contre cette situation, le CCAS du Mans mène des actions auprès du public, notamment dans les maisons de retraite. Trois conseils pour éviter les arnaques et les vols.

Les personnes âgées sont souvent ciblées par les voleurs et les escrocs.
Les personnes âgées sont souvent ciblées par les voleurs et les escrocs. © Maxppp - PHOTOPQR/NICE MATIN/Patrice Lapoirie.

Sarthe, France

Selon les derniers chiffres, qui datent de 2016,  43 personnes de plus de 65 ans ont été violentées dans les rues du Mans, contre 11 en 2015.  Pour les cambriolages, c'est encore plus marquant :  246 en 2016, contre 100 l'année précédente.  Les seniors, moins vigilants, sont des cibles faciles pour les voleurs et arnaqueurs en tout genre. 

Le CCAS du Mans, en partenariat avec la direction départementale de la sécurité publique de la Sarthe mène des actions auprès des personnes âgées, , notamment dans les résidences spécialisées. Un ancien policier y délivre des conseils pour se protéger et éviter les désagréments. Voici notre sélection. 

Quand vous sortez de chez vous 

Le principal risque dans la rue, c'est le vol à l'arraché. Un individu, à pied ou en scooter, vous arrache le sac ou la sacoche. "Il ne faut pas le tenir dans la paume de la main, mais sur votre épaule, en bandoulière", explique l'ex-policier, Didier Parmé. "Le sac, ne le portez pas côté route, mais côté mur, et vous marcherez au plus près des façades de maison. Si cela arrive, malheureusement, vous lâchez ! Dans tous les cas, vous lâchez !" Le risque de s'accrocher, c'est d'être traîné par le voleur, et d'être grièvement blessé. 

Autre risque, le vol directement dans les sacs. La foule est propice aux pickpockets, qui savent déjouer l'attention. "La fermeture de votre sac doit être du côté de votre corps". Évitez les portefeuilles dans les poches arrières ou dans les poches latérales, faciles d'accès.  

Enfin, lorsque vous retirez de l'argent au distributeur, préférez les DAB installés dans les enseignes, plutôt que ceux placés à l’extérieur du bâtiment. Ne vous laissez pas distraire. "Si vous repérez quelqu'un qui vous semble louche, réfugiez-vous chez un commerçant, et prévenez la police", continue l'ancien policier. 

Quand vous êtes à votre domicile

Les risques sont aussi présents à la maison. Renée en a fait l'amère expérience en 2016, alors qu'elle rentrait chez elle avec son gendre. "Qu'est ce que c'est que tous ces bijoux qui sont étalés là ? C'était tous mes bijoux qui étaient sortis. Je vais voir dans mon coffret, où étaient mes bijoux en or et ils étaient partis. Vous savez, cela m'a fait un coup." Pour se protéger des cambriolages, il ne faut pas hésiter à installer une serrure supplémentaire, et si vous habitez au rez-de-chaussée, des barreaux aux fenêtres. 

Il se peut aussi que vous soyez démarchés à domicile, par un vendeur, ou par une personne se réclamant d'un service public : policier, postier, service des impôts. Vérifiez l'identité avant d'ouvrir la porte. "Ils sont dotés d'une carte professionnelle, demandez là", détaille Didier Parmé. "Et rien ne vous empêche d'appeler le commissariat ou le centre des postes et demander si cette personne est bien connue chez eux." Si vous avez fait entrer la personne chez vous, ne signez rien sans la présence de votre famille ou de personnes de confiance. 

Et surtout, portez plainte

Souvent, les personnes âgées ont du mal à porter plainte au commissariat, car elles ont honte de s'être fait avoir. Pourtant, c'est primordial estime le formateur. "Evidemment vous déclarez tout de suite le vol. En cas de vol de téléphone, à partir du moment où vous déposez plainte votre opérateur pourra le bloquer à distance." Et les objets volés sont centralisés sur un serveur. Ce qui permet, si l'objet est retrouvé plus tard, de prévenir le propriétaire.