Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Contrôles aux frontières renforcés mais pas forcément visibles dans le Nord Franche-Comté

-
Par , , France Bleu Belfort-Montbéliard
Delle, France

Plusieurs jours après les attentats de Paris, les Français apprennent à vivre dans un pays qui a décrété l'Etat d'urgence. Dans le nord Franche-Comté, les frontières sont particulièrement surveillées. Qu’en pensent les conducteurs ?

Contrôle à la frontière franco-suisse.
Contrôle à la frontière franco-suisse. © Maxppp

Le 13 novembre, les attentats qui ont fait 130 morts à Paris, ont bouleversé le pays. Quelques heures après ces attaques terroristes, le président de la République François Hollande prenait des mesures d’urgences.

Rien n’a vraiment changé. Il faudrait fermer totalement les frontières"

L’une des mesures prise par le chef de l’Etat est de renforcer les contrôles un peu partout : dans les magasins, les cinémas, les événements où il y a de la foule comme à Montbéliard lors du marché de noël mais aussi des fouilles aux frontières sur les 18 points de contrôles qui existent en Franche Comté. Des contrôles qui ne sont pas systématiques.

Aux deux points de contrôle de Delle, les conducteurs peuvent en effet passer sans être forcément arrêtées : « C’était un peu compliqué juste après les attentats mais après il y a eu moins de contrôles. Il n’y a aucune différence. Ça fait même peur. Il faudrait qu’ils ferment totalement les frontières ».

Les conducteurs passent parfois même sans voir de douaniers. La vie des travailleurs frontaliers n'a donc pas beaucoup changé.

Ce n’est pas une période de fermeture des frontières, mais de contrôles renforcés

Du côté des douanes on explique qu’il s'agit bien de contrôles renforcés, pas de fermeture des frontières. Roger Combe est le directeur régional des douanes de Franche Comté : _« On est dans une période de contrôles renforcés des frontières. Nous sommes discrets, mobiles, nous faisons des contrôles imprévisibles. On essaie d’intercepter les bonnes personnes au bon moment. »

"Pas de fermeture des frontières, mais des contrôles renforcés"

_240 agents des douanes sont mobilisés actuellement en Franche Comté. Ils ont eu également des renforts de la police de l'air et des frontières et de la gendarmerie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess