Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Convention citoyenne pour le climat : adoption de la mesure pour réduire la vitesse à 110 km/h sur autoroutes

-
Par , France Bleu

Les 150 membres de la Convention citoyenne, réunis jusqu'à dimanche, ont voté ce vendredi la réduction de la vitesse sur autoroutes à 110 km/h. Ce sera donc une des mesures qu'ils proposeront au gouvernement pour lutter contre le réchauffement climatique.

La convention citoyenne sur le climat a voté ce vendredi la limitation de la vitesse à 110 km/h sur autoroute.
La convention citoyenne sur le climat a voté ce vendredi la limitation de la vitesse à 110 km/h sur autoroute. © Maxppp - PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

Et si bientôt, la vitesse était limitée à 110 km/h, au lieu de 130 km/h actuellement, sur les autoroutes françaises ? C'est en tout cas la mesure votée ce vendredi par les 150 membres de la Convention citoyenne pour le climat. Réunis jusqu'à dimanche dans locaux du Conseil économique social et environnemental, ils passent en revue et votent près de 150 mesures destinées à lutter contre le réchauffement climatique, qu'ils présenteront ensuite au gouvernement.

Réduction des émissions de gaz à effet de serre

Cette limitation de la vitesse à 110 km/h a été âprement discutée. Selon les citoyens favorables à cette mesure, "les avantages pour le climat sont réels puisqu'ils permettent une réduction de 20% des émissions de gaz à effet de serre en moyenne sur ces transports". Cela permettrait également selon eux d'économiser "1,4 euro par 100 kilomètres en moyenne sur les coûts des carburants". Autre bénéfice : baisser la mortalité sur les routes.

Mais les 150 membres de la Convention ne sont pas tous d'accord. Certains auraient préféré une réduction de la vitesse à seulement 120 km/h. D'ailleurs, le vote a été serré : la mesure a été adoptée avec seulement 60% des voix, alors que la plupart des autres mesures ont récolté plus de 95% d'approbation. 

Les citoyens rappellent que la vitesse maximale autorisée est inférieure à 130 km/h dans de nombreux pays : "113 km/h en Grande-Bretagne, 110 km/h au Brésil et en Suède, 100 km/h en journée depuis mars 2020 aux Pays- Bas". Mais "pour rendre acceptable une telle mesure", une première étape "pourrait être une campagne d’affichage".

Le rapport final remis dimanche

D'autres mesures ont également été adoptées ce vendredi : la limitation du suremballage et de l’utilisation du plastique à usage unique "en développant le vrac et les consignes dans les lieux de distribution", ou encore, dès 2023 "à la fois interdire la publicité sur les produits les plus polluants (une sorte de loi Evin sur le climat) et réguler la publicité en général, afin de réorienter la consommation sur des produits plus vertueux sur le plan climatique et en mettant un frein à la surconsommation".

Toutes les propositions adoptées figureront dans le rapport final, remis dimanche à Elisabeth Borne, la ministre de la Transition écologique et solidaire. Elles pourraient faire l'objet d'un référendum. Le dernier mot reviendra de toute façon à Emmanuel Macron, qui recevra les 150 membres de la Convention citoyenne le 29 juin prochain.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu