Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Dans les Vosges, un supermarché baisse les lumières et éteint la musique

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Tous les mercredis de 14H00 à 16H00 l'enseigne Cora de Remiremont aménage une plage horaire réservée à l'accueil des personnes autistes et épileptiques. Lumière réduite, absence d'images et de sonorisation. Une ambiance apaisée et sécurisante pour une clientèle très sensible à son environnement.

Le magasin Cora de Remiremont
Le magasin Cora de Remiremont © Radio France - Hervé Toutain

Remiremont, France

Le concept vient d'Australie où de nombreuses grandes surfaces pratiquent depuis des années un accueil spécifique des personnes qui souffrent de troubles sensoriels, et qui réagissent mal aux ambiances bruyantes et agressives. 

A Remiremont dans les Vosges, l'idée a été reprise au vol par l'association "Mathilde et ses amis", dont la présidente Corine Mougel est la mère de Mathilde, enfant autiste, et dont les réactions sont imprévisibles. Née il y a tout juste un an, l'association regroupe une quinzaine de familles confrontées aux mêmes problèmes. 

Lumière réduite, absence d'images et de musique 

"C'est notre rôle de permettre à ses personnes de faire leurs courses avec leurs enfants dans les meilleurs conditions" souligne Christel Gallais, la directrice du cnetre commercial de Remiremont a immédiatement adhéré au principe et parle d'une "belle rencontre" avec Corine Mougel.  Concrètement pendant deux heures tous les mercredis, Les lumières sont réduites et tamisées, les écrans sont éteints et l'ambiance musicale supprimée. Même le bruit des caisses enregistreuses  a été recalibré. Et le résultat est là. Les enfants d'ordinaire agités semblent détendus et souriant. "Ils ne fuient plus le contact avec les autres" constate une mère de deux jeunes enfants autistes.  

Le reste de la clientèle approuve l'initiative et apprécie même le calme inattendu. "C'est feutré et ralenti, j'aime assez" laisse tomber une cliente.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu