Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : 12 000 masques chirurgicaux fabriqués par Michelin à Joué-lès-Tours

-
Par , France Bleu Touraine

Le site Michelin de Joué-lès-Tours participe comme ceux de Bourges et Clermont-Ferrand à l'effort de "guerre", dit Olivier de Chassey, le directeur du site.12 000 masques chirurgicaux vont sortir d'un atelier spécifique.

Un salarié en train de coudre un masque chirurgical
Un salarié en train de coudre un masque chirurgical - Michelin

C'est une situation inédite pour 12 salariés de Michelin à Joué-lès-Tours, ils sont transformés depuis le début du confinement en couturiers et couturières. "On a improvisé rapidement de petits ateliers" explique le directeur Olivier de Chassey. "d'abord pour fabriquer des masques pour nos besoins propres". Les 12 salariés travaillent en 2x8. Ils vont fabriquer 12 000 masques chirurgicaux par mois ce qui correspond au double des besoins de Michelin en interne. Les 6000 masques restants seront à disposition du milieu hospitalier notamment, en tout cas de secteurs prioritaires.

On a acheté des machines à coudre de madame Tout le Monde

Olivier de Chassey insiste sur le fait que ce n'est pas une production de masse puisque Michelin a acheté des machines à coudre de madame Tout le Monde, "sinon, on aurait 10 à 100 fois le chiffre de production prévu". Michelin a mis en place un mode opératoire de production avec un contrôle qualité des produits entrants et sortants. "On ne cherche pas la rentabilité mais à améliorer notre performance de fabrication qui reste un peu artisanale, car nous n'avons pas installé de processus automatisé". Michelin fait venir des matériaux (tissus) spécifiques, vérifie leur pouvoir filtrant par des organismes agréés, leur respirabilité, et leur qualité bactériologique. "Ce sont des masques qui n'auront pas la norme CE mais c'est tout comme"

Une fabrication artisanale avec la rigueur industrielle

"On a une majorité d'hommes, certains ont découvert l'art et la manière d'utiliser une machine à coudre". Ce sont des gens que Michelin a rappelé alors qu'ils étaient en activité partielle à cause de la crise épidémique. Ils ont l'habitude de la rigueur des process industriels et ils l'appliquent à cette activité artisanale de fabrication de masques. Actuellement, sur un effectif de 230 personnes, 90 travaillent dans l'usine de Joué-lès-Tours à la production habituelle, plus celle des masques, une quarantaine sont en télétravail " perlé" disons, et les autres sont en chômage partiel. Le site de Joué fabrique des renforts métalliques et textiles qui servent à fabriquer des pneus et fabrique aussi des membranes de cuisson qui servent à cuire les pneus. La production de ces membranes représente 45% de la production totale du groupe Michelin. Joué fournit une soixantaine d'usines Michelin dans le monde. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess