Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : 15 morts et 38 cas positifs dans un EHPAD de Vernon dans l'Eure

15 résidents de l'EHPAD Auguste Ridou de Vernon, géré par le CHI Eure-Seine, sont décédés depuis le début de l'épidémie de coronavirus. Dans ce contexte, la direction organisera les visites des familles à partir de la semaine prochaine.

15 résidents sont décédés à l'EHPAD Auguste Ridou de Vernon où les visites seront possibles à partir de la semaine prochaine
15 résidents sont décédés à l'EHPAD Auguste Ridou de Vernon où les visites seront possibles à partir de la semaine prochaine - © Google

Le centre hospitalier intercommunal Eure-Seine gère deux EHPAD à Vernon et à Évreux, et la direction veut "faire passer des messages" lors d'un point de la situation sanitaire et médico-sociale organisée par téléphone ce jeudi matin pour répondre à des articles publiés dans la presse locale où une soignante, tout comme des familles faisaient part de leur angoisse. À Vernon, "15 résidents sont morts du Covid-19 depuis le début de l'épidémie dans l'établissement qui compte 117 pensionnaires, avec une moyenne d'âge de 90 ans" souligne la directrice générale du CHI Laura Lefranc qui met en avant une surmortalité "l'an dernier, sur la même période, l'établissement avait connu six décès"

Ce sont des résidents qui avaient des pathologies présentes qui rendaient la capacité à résister à l’infection plus aléatoire - Docteur Jean-Cédric Hansen

Une campagne de dépistage systématique, initiée en fin de semaine dernière, a révélé 38 cas positifs au sein de l'EHPAD Auguste Ridou de Vernon. Elle a permis de mettre en place une organisation plus adaptée avec la création d'un secteur Covid-19. "Évreux est totalement épargné" précise Laura Lefranc, aucun patient n'a été déclaré positif au Covid-19 à l'EHPAD Saint-Michel.

Un soutien psychologique a été proposé aux familles et aux résidents et "les familles ont été appelées individuellement" remarque la directrice de l'hôpital. À ces 15 décès dans les deux EHPAD, il faut ajouter 29 décès à l'hôpital d'Évreux-Vernon où 303 patients ont été pris en charge. 86 ont pu retourner à leur domicile. 

Des visites à partir de la semaine prochaine

Dès l'annonce par Édouard Philippe de la possibilité des visites, "il y a eu un afflux d'appels" confirme Jean-Cédric Hansen. L'établissement est actuellement en pleine réflexion pour organiser au mieux ses visites, en assurant la protection de tous. "À partir de la semaine prochaine, on devrait être en capacité de programmer des visites" poursuit le médecin coordinateur de la filière gériatrique pour qui de nombreuses questions restent en suspend : combien de visiteurs en même temps dans l'établissement ? Combien de temps ? Plusieurs visites simultanées ? Quelles distances ? Peuvent-ils se  toucher ? Comment gérer la frustration colossale de cette visite dans un temps limité ? 

On ne va pas mélanger vitesse et précipation. Il faut un léger temps de réflexion. L'objectif, c'est la  reprise des visites tout en protégeant les familles, les résidents et les professionnels - Laura Lefranc

Les visites pourraient avoir lieu dans un espace dédié, "ça se programme, ça ne s'improvise pas" enchérit le docteur Hansen."Chaque visiteur devra être équipé d'un masque, de lunettes, d'une blouse de protection" insiste Caroline Cyvoct, médecin hygiéniste. L'équipement sera fourni par l'établissement et la même règle s'applique aux résidents et au personnel. Pour chaque visite programmée, un soignant sera mobilisé "pour le bien-être du patient". La maison de retraite bénéficie de renforts de professionnels du CHI Eure-Seine, d'aides-soignantes et infirmières libérales et de personnel de l'Éducation nationale. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess