Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : "Nous devons nous mobiliser", le docteur Suzanne Tartière lance un appel aux médecins retraités

-
Par , France Bleu Paris

Sur France Bleu Paris, le docteur Suzanne Tartière lance un appel aux médecins retraités à la mobilisation ce mardi, pour renforcer les structures sanitaires débordées avec le gestion du coronavirus.

Suzanne Tartière, médecin et secrétaire générale de l'association Les Transmetteurs
Suzanne Tartière, médecin et secrétaire générale de l'association Les Transmetteurs © Radio France - Mélodie Pépin

"Il y a urgence!". Le docteur Suzanne Tartière lance un appel sur France Bleu Paris aux médecins retraités pour qu'ils viennent aider les médecins en exercice dans cette crise sanitaire avec le coronavirus. Secrétaire générale de l'association Les Transmetteurs, dont le but est de renforcer les structures sanitaires sous tension, Suzanne Tartière appelle à la mobilisation. "Nous médecins retraités pouvons être une deuxième ligne, nous pouvons prendre les appels au Samu, nous avons du temps, nous pouvons rassurer, donner des conseils. Nous devons nous mobiliser".

En revanche, pas question d'être en première ligne dans les services d'urgence, "ce n'est pas notre place d'être" étant donné que les personnes âgées sont les plus à risque avec ce nouveau virus Covid-19. "Je pense que des actions derrière un téléphone sont moins risquées". 

Appel à tous les médecins

Suzanne Tartière, 67 ans, en cumul-emploi, travaille actuellement au Samu de Paris débordé. "Nous recevons beaucoup d'appels. Avant-hier, nous avions une salle de régulation, hier deux salles, et nous allons ouvrir une troisième salle."

Tous les médecins, quelle que soit leur spécialité, peuvent répondre à cet appel. L'ARS et le Samu ont déjà sollicité l'association les Transmetteurs pour les aider. Aujourd'hui une centaine de médecins retraités viennent en renfort, dont "50 très actifs".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu