Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : 326 touristes français rapatriés par le port de Sète sous haute surveillance

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Quelque 326 touristes français qui séjournaient au Maroc sont arrivés ce mardi matin dans le port de Sète (Hérault). Un rapatriement piloté par le ministère des Affaires étrangères avec des contrôles sanitaires renforcés. Tout s'est bien déroulé.

Un ferry de la compagnie Balearia a pu accoster au port de Sète (illustration)
Un ferry de la compagnie Balearia a pu accoster au port de Sète (illustration) © Maxppp - GUILLAUME HORCAJUELO

Conduite par le ministère des Affaires étrangères et pilotée par la préfecture de l’Hérault, une opération de rapatriement de touristes venant du Maroc s’est déroulée, ce mardi 31 mars. Un ferry de la compagnie Balearia a pu accoster au port de Sète. Il fallu vérifier l'état de santé du capitaine du navire avant d'accepter le débarquement des passagers.

Le ferry avait à son bord 326 personnes (164 camping-cars, 37 remorques et deux véhicules légers). Des conditions très précises en matière sanitaire ont été édictées : contrôle médical à l’embarquement, présence médicale à bord pendant la traversée, information sur l’état de santé des passagers deux heures avant l’arrivée, contrôle médical à l’arrivée.

Une centaine de personnes a été mobilisée pour accueillir ces touristes : des pompiers, des gendarmes, des policiers, des agents des douanes, de la police de l'air et des frontières et bien sûr du personnel de l'Agence régionale de santé. Deux équipes cynophiles avec cinq chiens étaient également présentes.

L’opération s’est déroulée sans encombre, tous les passagers ont été autorisés à rejoindre leur domicile, et aucun cas suspect n’a été détecté. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu