Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements en vigilance rouge, 49 en orange
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : 359.000 PV dressés pour non-respect du confinement, interdiction de partir en vacances

- Mis à jour le -
Par , France Bleu
France

Sur les 5,8 millions de contrôles effectués depuis le début du confinement en France, près de 360.000 procès verbaux ont été dressés, annonce ce mercredi matin Christophe Castaner. Le ministre de l'Intérieur a également mis en garde : "On ne part pas en vacances pendant la période de confinement".

Les contrôles seront renforcés pour les départs en vacances, sur les routes mais aussi dans les gares et les aéroports.
Les contrôles seront renforcés pour les départs en vacances, sur les routes mais aussi dans les gares et les aéroports. © Maxppp - SEBASTIEN COURDJI

Depuis le début du confinement en France, 5,8 millions de contrôles ont été réalisés selon le ministre de l'Intérieur, invité de LCI ce mercredi matin. Christophe Castaner a annoncé que 359.000 procès verbaux avaient été dressés depuis le 17 mars dernier. 

"On ne part pas en vacances pendant la période de confinement"

Le ministre a également rappelé que les vacances de printemps, qui débutent en fin de semaine pour la zone C (Ile-de-France, Occitanie), ne devaient pas être synonymes de départs. "On ne part pas en vacances pendant la période de confinement", a souligné Christophe Castaner. 

Il y aura dès vendredi "des contrôles très stricts sur les départs des grandes villes pour éviter qu'il y ait, comme si de rien n'était, des flux de vacanciers ". Les départs en train et en avion seront également contrôlés : "Tout abus sera sanctionné".

Le ministre de l'Intérieur a également demandé mardi soir aux préfets des zones touristiques "de vérifier le niveau de locations et d'occupations".

Je sais combien c'est difficile mais nous devons tenir. Nous devons tenir pour nous protéger, pour protéger ceux qu'on aime, pour protéger nos personnels de santé. - Christophe Castaner

Encore moins de trains le week-end prochain

Christophe Castaner a également annoncé ce mercredi matin que le week-end prochain, il y aura "encore moins de départs en train possibles parce que l'offre ferroviaire est réduite à 6% de sa capacité habituelle".

Le ministre de l'Intérieur a rappelé qu'il "est essentiel que nous respections le confinement, et surtout que nous évitions la propagation, en partant de l'Ile-de-France par exemple et en allant dans d'autres régions moins touchées". 

Si demain, par le biais de départs intempestifs en vacances ou en week-end, on diffuse le Covid-19 sur l'ensemble du territoire, c'est toute la stratégie du confinement qui tombera. - Christophe Castaner

10.000 policiers en quatorzaine ou en arrêt

Christophe Castaner a confirmé officiellement qu'environ 10.000 personnels de la police nationale sont placés en quatorzaine ou sont en arrêt de travail pour garder leurs enfants. Selon le ministre, "10.000 sur 150.000, c'est un faible taux au regard du total engagement de nos forces de sécurité intérieure".

Au total, depuis le début de l'épidémie, trois agents de la police nationale sont morts des suites du coronavirus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess