Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - Coronavirus : 360 vaccinations par semaine au centre de Nîmes-Costières

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Le centre de vaccination mis en place par la Ville de Nîmes ouvre ce mardi aux Costières. Il fonctionnera six jours sur sept, du lundi au samedi. Jusqu'à la mi-février, il disposera de 360 doses de vaccins par semaine.

Le centre de vaccination de Nîmes est installé dans la salle omnisports du stade des Costières
Le centre de vaccination de Nîmes est installé dans la salle omnisports du stade des Costières © Radio France - Sylvie Duchesne

Les derniers rodages ce lundi pour les agents de la Ville de Nîmes et les professionnels de santé qui accueilleront dès ce mardi, les premières personnes volontaires pour se faire vacciner contre le coronavirus au centre installé dans la salle omnisports des Costières. Jusqu'à 20 postes de vaccination pourront être ouverts en simultané en fonction de l'arrivée des doses. Pour l'instant, le centre va en disposer de 360 par semaine.

"Ce chiffre est garanti jusqu'à la fin du mois de février, explique le Dr Frédéric Jacquet, directeur de la santé à la Ville de Nîmes, ce qui nous permet de sécuriser les rendez-vous pour les trois semaines qui viennent. Pour la première comme pour la deuxième injection. Mi-février, nous ferons le point sur la disponibilité du ou des vaccins au niveau national et pour le Gard. À ce moment là, d'autres plages de rendez-vous pourront être ouvertes.

Le maire de Nîmes déçu par le faible nombre de vaccinations possibles

360 vaccinations par semaine aux Costières. Un chiffre qui déçoit le maire de Nîmes, Jean-Paul Fournier. "On a beaucoup de monde qui veut se faire vacciner et c'est lamentable de voir qu'on a si peu de vaccins. C'est un centre départemental, on pourrait recevoir d'autres volontaires que les Nîmois. J'espère qu'on en aura plus dans le courant du mois de février."

Le manque de vaccins, c'est aussi ce qui n'a pas permis d'ouvrir le centre de vaccination mis en place par la Ville d'Alès le 21 janvier. "C'est un malentendu avec l'ARS explique Didier Lauga, le préfet du Gard. Elle avait compris qu'il y n'avait qu'un centre à Alès, celui du centre hospitalier, elle avait donc prévu les doses pour ce centre. Le deuxième n'a pas pu ouvrir parce que je n'ai aucune réserve de doses à leur affecter. Je comprends que les gens soient très mécontents. 

Pour les neufs centres que j'ai autorisés, bien entendu que la quantité de vaccins attribués sera garantie. On n'ouvrira pas un centre pour le fermer quelques jours plus tard. Ce qui a déconcerté tout le monde, c'est que les Français dans un premier temps ne voulaient pas se faire vacciner et qu'aujourd'hui, il y a un engouement pour le vaccin. Ça rend la prévision et l'action difficiles.

Les professionnels de santé mobilisés

Ce sont des médecins et des infirmiers libéraux qui assureront la vaccination dans ce centre. Ils sont une cinquantaine à Nîmes à s'être portés volontaires précise le Dr David Costa, médecin généraliste qui les coordonne. Ils vont à tour de rôle quitter leurs cabinets pendant quelques heures pour faire des vacations au centre. 

"Le jour où le vaccin AstraZeneca sera plus facilement conservable (il pourrait recevoir un feu vert ce jeudi) , évidemment qu'on est prêts à vacciner dans nos cabinets. Là, on aurait une puissance de feu qui serait impressionnante. Les pharmaciens pourraient également vacciner comme les sages-femmes, les infirmiers. On attend les vaccins." Pour le moment, ce sont des vaccins Pfizer qui sont livrés au centre de vaccination. Le Gard dispose pour le moment de 5.000 doses par semaine. 

Centre de vaccination des Costières - 123 avenue de Bouvine, 30900 Nîmes. Accès au centre par l’avenue de la liberté (du côté du parking du marché aux fleurs). Ouvert du lundi au samedi de 9h à 17h. Accessible uniquement sur RDV via Doctolib. Numéro destiné aux Nîmois de plus de 75 ans qui ont besoin d'assistance pour prendre rendez-vous en ligne : 0.809.54.19.19.

Un box de vaccination
Un box de vaccination © Radio France - Sylvie Duchesne
20 boxes de vaccination peuvent être utilisés en simultané
20 boxes de vaccination peuvent être utilisés en simultané © Radio France - Sylvie Duchesne
20 agents de la Ville de Nîmes mobilisés 6 jours sur 7 pour l'accueil
20 agents de la Ville de Nîmes mobilisés 6 jours sur 7 pour l'accueil © Radio France - Sylvie Duchesne
Choix de la station

À venir dansDanssecondess