Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : à Besançon, la montée dans les bus se fait désormais par les portes arrières

Par

Pour lutter contre la propagation du Covid-19, le réseau de transport en commun bisontin, Ginko, met en place des mesures spécifiques dans le Grand Besançon. La montée dans les bus se fait désormais par les portes arrière. La mesure prend effet dès le 24 mars.

Les tramways continuent de circuler à Besançon. Les tramways continuent de circuler à Besançon.
Les tramways continuent de circuler à Besançon. © Radio France - Rachel Noël

À Besançon, les tramways et bus continuent de circuler malgré l’épidémie de coronavirus. 

Publicité
Logo France Bleu

Mais afin de limiter la propagation du covid-19, le réseau de transport en commun Ginko met en place des mesures spécifiques, dans le Grand Besançon. À partir du 24 mars, les voyageurs devront monter à bord des bus par les portes situées à l’arrière. Pour limiter les contacts, les portes seront automatiquement ouvertes par le conducteur du bus.

Les lignes essentielles sont toujours assurées selon les mesures annoncées par les réseaux Ginko au début de l’épidémie .

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu