Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : à Dijon, rencontre avec une championne de full contact qui ne lâche rien !

-
Par , France Bleu Bourgogne

On vous présente ce matin une jeune femme qui ne veut rien lâcher ! Anaïs Bernardot, 21 ans est une championne de boxe full contact. Un sport où elle excelle avec huit titres mondiaux. Avec la crise, plus de compétitions à venir mais la sportive continue de s’entraîner chez elle.

Anaïs Bernardot, championne côte-d'orienne de boxe full contact à l'entrainement chez elle, à Dijon.
Anaïs Bernardot, championne côte-d'orienne de boxe full contact à l'entrainement chez elle, à Dijon. © Radio France - Stéphanie Perenon

Avec la sanitaire, les compétitions de boxe full contact sont à l'arrêt depuis des mois. Mais pas question pour Anaïs Bernardot, championne du monde en titre de baisser la garde. La jeune côte-d'orienne ne veut rien lâcher et a donc décidé de continuer à s'entrainer dur et pour cela, elle a aménagé une salle dans son appartement dijonnais.

Stéphanie Perenon l'a rencontré chez elle à Dijon, pendant une séance d'entrainement

Anaîs Bernardot en pleine séance d'entrainement avec son père et coach, José Bernardot.
Anaîs Bernardot en pleine séance d'entrainement avec son père et coach, José Bernardot. © Radio France - Stéphanie Perenon

Deux à trois entraînements par semaine

La jeune femme originaire de Montbard, s'entraine deux à trois fois par semaine, "pour garder la forme", mais pas seulement. "C'est compliqué en ce moment avec cette crise de rester motivé mais c'est important de garder la tête haute, on n'a pas le choix." Un caractère de championne qui rend son coach et papa, José Bernardot "très fier". 

La collection de médailles remportées par Anaîs Bernardot, championne de boxe full contact.
La collection de médailles remportées par Anaîs Bernardot, championne de boxe full contact. © Radio France - Stéphanie Perenon

Car le plus dur selon le président du Boxing Club Montbardois, "c'est de gérer tout à la fois, l'absence de compétitions à venir, mais aussi le travail et cette période de chômage partiel que ma fille subit, il faut faire avec tout ça et ce n'est pas évident."

Un mental de championne

A 21 ans, Anais, a déjà un palmarès à faire tomber un Jean-Claude Vandamme, roi de la discipline, "j'ai huit titres mondiaux, cinq titres européens et vingt-cinq titres nationaux." Mais la jeune femme sait qu'elle doit rester concentrée, "avec la crise sanitaire plus aucun combat n'a lieu mais c'est important de ne pas se laisser aller." Alors son papa, est prêt à prendre quelques coups pour servir de partenaire à sa fille, "oui j'ai déjà dû le faire et ce n'est pas toujours agréable", dit-il en riant. Car Anaïs rêve toujours de victoires dès que ce sera à nouveau possible "on a toujours envie de gagner plus!"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess