Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : "Des clients m'ont apporté une plaque de plexiglas", à Grendelbruch la supérette reste ouverte

Loin des gros bourgs, les commerces sont indispensables pour supporter le confinement imposé par l'épidémie de Covid-19. A Grendelbruch, près du Champ du Feu, dans le Bas-Rhin, la supérette reste ouverte vaille que vaille.

Les habitants de Grendelbruch vont pouvoir continuer à faire leurs courses malgré le confinement Les habitants de Grendelbruch vont pouvoir continuer à faire leurs courses malgré le confinement
Les habitants de Grendelbruch vont pouvoir continuer à faire leurs courses malgré le confinement © Radio France - Olivier Vogel

La gérante du magasin Proxi de Grendelbruch, au pied du massif du Champ du Feu dans le Bas-Rhin, ne veut pas baisser son volet. Le commerce, même modeste, est une structure essentielle à la vie de ce village de 1.200 habitants. 

Publicité
Logo France Bleu

Victoria Quarzetti tient à favoriser la solidarité dans sa commune. Et ses voisins le lui rendent bien. "Des clients m'ont apporté une plaque de plexiglas pour me protéger parce que je n'avais rien", explique la commerçante, qui a aussi reçu quelques masques de protection.

Les fournisseurs ne livrent pas

Malheureusement son fournisseur ne peut pas la livrer pour le moment. Elle a dû faire elle-même des courses pour regarnir ses rayons : "Je fais tout mon possible pour qu'il y ait un maximum de produits, du pain frais, des œufs, quitte à prendre une amende, tant pis."

loading
Les clients sont tentés de faire des stocks © Radio France - Olivier Vogel

Victoria Quarzetti doit tout de même régulièrement rappeler à l'ordre sa clientèle. "Je dis aux clients : n'essayez pas de faire des stocks ! Les gens font tellement de stocks qu'on a du mal à réapprovisionner. Malheureusement, on est obligé de faire le gendarme."

"Si chacun avait fait des courses intelligentes, on ne serait pas tombé dans ce type de pénurie énorme ! Le seul rayon où il y encore du stock, c'est l'alcool. Personne ne boit". Et d'ailleurs, quand la période de confinement sera passée, Victoria Quarzetti a prévu d'organiser un pot dans sa supérette pour les habitants de Grendelbruch, histoire de fêter la fin de l'épidémie. 

loading

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu