Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : à Lons, un hôtel réquisitionné pour confiner 110 personnes sans-abri

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

La préfecture des Pyrénées-Atlantiques a réquisitionné l'hôtel, qui accueillait déjà une quarantaine de sans-abri, et l'a confié à l'OGFA (organisme de gestion des foyers amitié) de Jurançon (Pyrénées-Atlantiques) le temps du confinement pour y accueillir 70 personnes de plus.

L'organisme de gestion des Foyers Amitié de Jurançon a pris possession des lieux ce mardi pour accueillir 110 sans-abri et leur permettre de se confiner.
L'organisme de gestion des Foyers Amitié de Jurançon a pris possession des lieux ce mardi pour accueillir 110 sans-abri et leur permettre de se confiner. - Capture d'écran - Google Maps

L'hôtel Eco Relais, à Lons (Pyrénées-Atlantiques) va accueillir 110 personnes sans-abri, en détresse psychique ou sociale, pour leur permettre de rester confinés le temps de l'épidémie de coronavirus. 

La préfecture des Pyrénées-Atlantiques l'a réquisitionné et c'est l'OGFA (organisme de gestion des foyers amitié), basé à Jurançon, qui se charge de la logistique. "Nous nous assurons que les distances entre les lits _sont respectées. Nous gérons l'entretien et de la désinfectiondes draps. Nous avons des kits d'hygiène et avons mis en place un système de livraison de colis repas"_, explique le directeur de l'OGFA Fabien Tuleu. 

Un autre site disponible si besoin

Pour bénéficier d'une place dans l'hôtel, il faut toujours passer par le 115, le numéro de téléphone traditionnel pour l'hébergement d'urgence. "C'est très important pour notre organisation", insiste Fabien Tuleu. 

Il ajoute que la durée de l'hébergement est "illimitée le temps du confinement" et que l'OGFA dispose d'un autre site de 30 à 40 places qui sera mis à disposition si besoin et pour lequel la Ville de Pau se propose de prêter des lits picots. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess