Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : "A Paris, il faut des chambres d'hôtel pour freiner les contaminations intrafamiliales !"

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Alors que les hôtels sont vides, les Parisiens atteints du Covid 19 sont contraints de vivre avec leur famille au risque de les contaminer. La capitale doit mettre des chambres d'hôtel à leur disposition demande Marie-Pierre Carrere Gee, la chef de file de l'opposition au Conseil de Paris.

La devanture d'un hôtel parisien, inoccupé avec le confinement.
La devanture d'un hôtel parisien, inoccupé avec le confinement. © Maxppp - Vincent Isore

L’idée c’est de faire à Paris ce qui a été mis en place dans toutes les villes asiatiques où la contamination due au Coronavirus a été endiguée : permettre aux malades de s’isoler. Or Paris est une des villes les plus denses au monde, elle bat les records de logements surpeuplés. Pour les personnes qui présentent des symptômes du Covid19, non seulement il est quasi impossible de se procurer des masques chirurgicaux, mais beaucoup sont contraints de vivre dans des appartements dont la superficie et le nombre de pièces sont très insuffisants pour pouvoir s'isoler, explique Marie-Pierre Carrere Gee._"_C'est déjà assez pénible d'être malade sans en plus avoir la frayeur de contaminer sa femme, son mari, ses enfants ou ses parents qui quelquefois partagent le même toit" ajoute la Présidente du groupe les Républicains et Indépendants au Conseil de Paris. C'est d'ailleurs parce que l'élue a été alertée par une situation de genre, la crainte d'une Parisienne de contaminer sa mère âgée, qu'elle demande à la Mairie de Paris d'agir.

"Je demande à Anne Hidalgo, maire de Paris, de négocier en urgence un partenariat avec les hôtels dont les chambres sont actuellement inoccupées pour permettre aux Parisiens qui présentent des symptômes et ne peuvent se confiner à domicile de pouvoir être accueillis pendant le temps nécessaire à l'hôtel, une quinzaine de jours dans des conditions sanitaires et financières satisfaisantes, _avec une prise en charge des frais pour celles et ceux qui en ont besoin_" explique Marie-Pierre Carrere Gee.

L'élue d'opposition qui rappelle que "Paris et les Parisiens paient un tribut particulièrement lourd à l'épidémie liée au Covid19 ", la capitale est en effet au coeur de la région où le virus circule le plus activement. Pour Marie-Pierre Carrere Gee est donc est donc indispensable de freiner "toutes les contaminations familiales "silencieuses" , des contaminations auxquelles les pouvoirs publics semblent se résoudre ce qui la scandalise.

Le 2 avril, on comptait 1571 décès dans les hôpitaux d'île-de-France, 664 nouveaux patients étaient hospitalisés, portant leur nombre total à 10.273 dont 2301 personnes en réanimation. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess