Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : à partir de lundi nous « entrerons dans un sas de déconfinement »

-
Par , France Bleu Vaucluse

Le préfet de Vaucluse a tracé les grandes lignes de ce qu’il nomme le sas de déconfinement dans lequel nous entrerons à partir de lundi. Il faudra faire preuve de tempérance et de persévérance.

Coronavirus : le préfet de Vaucluse entouré des représentants de l'agence régionale de santé et de l'éducation nationale dans le département.
Coronavirus : le préfet de Vaucluse entouré des représentants de l'agence régionale de santé et de l'éducation nationale dans le département. © Radio France - Jean-Pierre Burlet

Cette conférence de presse a été organisée avec l’agence régionale de santé et l’éducation nationale. Concernant la rentrée scolaire en Vaucluse, 80% des communes ouvriront leurs écoles dès la semaine prochaine, les autres le feront à partir du 18 mai. Soit une réouverture à 99,44%. Seules deux communes s’abstiendront : Velleron et Saint-Christol-d’Albion.

Prendre l'air mais garder le sens de la mesure

Les centres commerciaux pourront rouvrir, même les plus grands puisqu’ils n’excèdent pas 40 000 m². L’accès aux massifs forestiers est à nouveau autorisé. Mais tout cela doit se faire dans un esprit de tempérance, de modération et de persévérance.  Les mesures barrière ayant fait preuve de leur efficacité. 

Le bilan en Vaucluse fait état de 36 décès

Le bilan publié par l'Agence Régionale de santé au 8 mai fait état de 36 décès dus au COVID-19. 450 cas ont été enregistrés depuis le début de l'épidémie dans le département. 54 personnes sont encore hospitalisées, parmi elles 4 sont encore en réanimation. 50 lits de réanimation sont en service, à l'hôpital Henri Dufaut et à la clinique Rhône-Durance. Mais ce nombre devrait être ramené à 16 d'ici la fin juin si l'épidémie continue de régresser.

Isolement à la maison

La cellule territoriale d’appui à l’isolement mise en place cette semaine aidera les services de santé à continuer de casser la chaîne de contamination. Mais de nouveaux cas continueront malgré tout d’être détectés. Les cas suspects (puisqu’il risque d’y en avoir encore) seront confinés à domicile. 6 à 800 tests pourront être réalisés quotidiennement, deux fois plus que pendant le confinement. En cas de contamination avérée le confinement, l'isolement, se fera à domicile. Si cela n'est pas possible, ou dangereux pour les proches, des solutions extérieures seront mises en place.

Ce sas ne s'ouvrira que lundi !

Mais le déconfinement ce n'est que lundi, le 11 mai, 80 points de contrôle sont menés pendant ce pont du 8 mai, par les policiers et par les gendarmes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess