Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : après la fermeture des bars à 22h, les Rennais poursuivent la fête en appartement

-
Par , France Bleu Armorique

Alors que les bars doivent désormais fermer à 22h dans la métropole rennaise depuis ce lundi pour stopper la propagation du Covid-19, certains prolongent la soirée dans leurs appartements une fois les bars fermés. On a suivi un groupe de jeunes à Rennes parti faire la fête à domicile.

Anaëlle et Yann, deux jeunes amis qui ont décidé de faire la fête après la fermeture des bars à 22h à Rennes.
Anaëlle et Yann, deux jeunes amis qui ont décidé de faire la fête après la fermeture des bars à 22h à Rennes. © Radio France - Maïwenn Bordron

Depuis ce lundi, sur le territoire de Rennes Métropole, les restaurants ayant une activité de bars, les bars et bars de nuit, ainsi que les bowlings et salles de billard doivent fermer à 22h, la préfète d'Ille-et-Vilaine, Michèle Kirry, l'avait annoncé le 25 septembre dernier. La mesure va durer deux semaines pour freiner la propagation du Covid-19 dans la métropole, Rennes étant classée comme "zone d'alerte renforcée". 

Mais dans les faits, les jeunes n'ont pas arrêté de sortir après 22h, ils adaptent juste leur soirée. On s'est fait inviter à un "after", des soirées entre jeunes dans des appartements qui ont lieu normalement après 1h du matin au moment où ferment les bars, mais qui ont lieu de plus en plus tôt. On a donc continué la soirée dans un appartement du centre-ville de Rennes ce mercredi soir.

Départ dans l'appartement dès 21h30

Vers 21h30, Yann et trois amis doivent déjà quitter le bar où ils avaient commencé la soirée dans le centre-ville de Rennes. Direction son appartement à quelques pas de là. Pour ce Rennais de 26 ans, la fermeture des bars à 22h déplace seulement le problème : "Ça n'empêchera pas les gens de se voir et de se retrouver à boire un verre entre amis", dit-il, "parce que c'est le côté social aussi et c'est juste histoire de partager des moments"

Gestes barrières moins respectés

En arrivant dans l'appartement, les bières sont posées sur la table, la musique résonne dans les enceintes, la soirée continue sans masque. Les gestes barrières sont moins respectés dans les appartements, selon certains invités de la soirée. "Si c'était bien organisé comme dans les bars et restaurants, où on doit respecter des choses, est-ce que ce n'est pas la meilleure des solutions ?" se questionne Grégoire, l'un des invités, "alors que d'être dans des appartements où on est avec des amis, où on se sent chez nous et peut-être que ces règles-là sont un peu bafouées", conclut le jeune homme de 29 ans.

Impossible de vérifier le nombre d'invités

Le nombre d'invités monte très vite dans l'appartement, déjà six convives compte Timothée, qui est en colocation avec Yann. "Si j'appelle deux ou trois copains, qu'ils viennent et qui sont accompagnés d'autres copains, on sera peut-être plus de dix", signale-t-il, "mais qui va venir vérifier ? Je trouve ça complétement illogique", ajoute Timothée. Ce mercredi soir, "l'after" en petit comité a terminé tôt, rien à voir avec leurs soirées du jeudi ou samedi soir, sourit Anaëlle, une autre invitée.

Ces jeunes en colère contre cette mesure vont continuer à faire des soirées en appartement et espèrent ne pas voir leurs bars fermer complètement comme à Marseille.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess