Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : Astérix ou Oumpah-Pah, des planches d’Uderzo rapportent 390.000 euros au profit des soignants

Cinq planches d’Albert Uderzo étaient en vente ce mardi aux enchères. Elles ont été offertes par la femme et la fille du créateur d’Astérix pour une vente caritative au profit des soignants. 390.000 euros ont été collectés.

Planche de Tanguy et Laverdure vendue aux enchères 150 000 euros par la maison de vente Artcurial, le 26 mai 2020.
Planche de Tanguy et Laverdure vendue aux enchères 150 000 euros par la maison de vente Artcurial, le 26 mai 2020. - Maison de vente Artcurial

La vente des planches d’Albert Uderzo a permis de récolter 390.000 euros au profit des soignants engagés dans la lutte contre l’épidémie de coronavirus. Quatre planches, sur cinq en vente, du dessinateur de BD originaire de Fismes dans la Marne ont été vendues aux enchères, ce mardi 26 mai par la maison de vente Artcurial

Les acheteurs, en nombre limités par mesure sanitaire, ont assisté à la vente à l’hôtel Marcel Dassault à Paris, d’autres ont renchéri par téléphone ou par internet. Parmi les planches aux enchères, trois planches d’Astérix, une planche de Tanguy et Laverdure et une planche d'Oumpah-Pah, vendues entre 65.000 et 150.000 euros pièce

Une vente tout à fait exceptionnelle 

Les planches du créateur d’Astérix, offertes par son épouse et sa fille pour cette vente caritative, sont des oeuvres rares sur le marché. Et les amoureux des irréductibles gaulois et d’Albert Uderzo se sont montrés généreux.

La planche de La Galère d’Obélix par exemple, s’est vendue 95.000 euros. Toutes les œuvres sont originales, en noir et blanc et à l’encre de Chine. Une autre planche, d’Astérix et Latraviata, a trouvé preneur à 80.000 euros. "Ces planches représentent tout l’esprit d’Astérix et de la situation sanitaire aujourd’hui", estime Eric Leroy, expert en bande dessinée auprès d’Artcurial. 

Planche La Galère d’Obélix du dessinateur Albert Uderzo, vendue par la maison Artcurial, le 26 mai 2020.
Planche La Galère d’Obélix du dessinateur Albert Uderzo, vendue par la maison Artcurial, le 26 mai 2020. - Maison de vente Artcurial

Une planche à 150.000 euros et un record battu pour Tanguy et Laverdure

Astérix prouve encore une fois qu’il ne prend pas une ride et résonne avec l’actualité. "C’est toujours le village gaulois qui résiste à l’envahisseur et aujourd’hui il y a le monde qui essaie de résister à un virus. Donc ces planches sont très emblématiques. Ces pièces représentent le patrimoine français, l’histoire de France et cette vente est tout à fait exceptionnelle, symbolique et importante dans ce moment où on essaie de résister à un virus invisible et où tout le monde se pose des questions", rajoute Eric Leroy.

Le prix le plus élevé est celui de la planche de Tanguy et Laverdure, extraite de l’album Escadrille des cigognes, publié en 1964 et vendue ce mardi 150.000 euros. C’est un record, tout comme pour la planche d’Oumpah-Pah Le Peau-rouge, vendue 65.000 euros. Tous les acheteurs sont Européens. 

390.000 euros pour la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France

Ada, la femme et Sylvie, la fille d’Albert Uderzo n’ont pas manqué de "remercier chaleureusement ceux qui ont contribué au succès de cette vente aux enchères caritative".  Au total, 390.000 euros ont été collectés. Ils seront reversés à la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France. Les fonds serviront notamment à l’achat de matériel médical et paramédical, ou encore pour la livraison de repas chaud ou de tablettes pour les patients des Ehpad par exemple. "C’est un soutien que mon mari aurait apporté à nos nouveaux héros qui ont su résister à l’envahisseur", dit Ada Uderzo. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu