Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : au Mans, SOS Amitié reçoit des appels "de plus en plus nombreux et désespérés"

-
Par , , France Bleu Maine, France Bleu

Le confinement lié à l'épidémie de coronavirus pèse de plus en plus sur les personnes déjà fragiles auparavant constate SOS Amitié au Mans. L'association qui propose une écoute anonyme et gratuite au 02 43 84 84 84 reçoit depuis quelques jours "des appels de plus en plus nombreux et désespérés".

Les bénévoles de SOS Amitié se relaient au poste téléphonique de l'association.
Les bénévoles de SOS Amitié se relaient au poste téléphonique de l'association. © Radio France - Adrien Beria

Le confinement lié à l'épidémie de coronavirus pèse davantage encore pour ceux qui étaient déjà fragiles avant selon SOS amitié.  L'association propose une écoute anonyme 24h/24 et 7j/7, assurée par des bénévoles. En France, les appels sont 35% plus nombreux en ce moment par rapport à la moyenne. "L’angoisse est forte, les mots sont plus forts que d’habitude. Peur de mourir, peur de souffrir, peur d’être malade, peur de transmettre" raconte une écoutante du Mans qui reçoit depuis quelques jours des appels de plus en plus nombreux et désespérés. Trente écoutants sont mobilisés. Ils sont joignables au 02 43 84 84 84.  

Des appels plus nombreux et plus désespérés

Ces derniers jours, les appels sont plus nombreux et plus désespérés note Marie-Pierre Labrogère, écoutante mancelle depuis 10 ans : "moi en deux, trois jours, j’ai eu plusieurs fois des gens suicidaires. C’est à dire que ne voyant plus d'issues, ils commençaient à penser ‘comment je fais pour que tout ça s’arrête’ parce qu’il y a des gens coincés dans 12 mètres carrés entre un poste de radio, une télévision et un lit" poursuit la bénévole.

Tout le monde n’a pas un jardin. C’est dur pour certains

Des instructions officielles difficiles à comprendre

Les personnes qui appellent mentionnent les règles du confinement difficiles à comprendre précise encore Marie-Pierre Labrogère. "Les messages officiels sont contradictoires pour beaucoup de gens. Ils comprennent que chaque jour peut nous amener une décision nouvelle qui sera difficile. C’est une angoisse forte. C’est plus que de anxiété, c’est vraiment une angoisse, une peur" selon elle. "C’est la peur de perdre son travail. Et puis il y a de la colère : 'on ne comprend pas ce qu’on attend de nous, on ne comprend pas où on veut nous emmener'. Beaucoup, beaucoup de colère" conclut l'écoutante. 

Les écoutants eux-aussi confinés reçoivent les appels chez eux

Face à ces besoins, les écoutants du Mans sont eux aussi confinés, un quart d'entre eux ne pouvaient pas se rendre au centre d'appel. SOS amitié a donc mis en place un dispositif pour que ses écoutants bénévoles puissent répondre de chez eux. Depuis la semaine dernière 4 personnes l'utilisent au Mans et 450 en France. Les écoutants de SOS amitié sont systématiquement formés et peuvent aussi faire appel à un psy pour eux-mêmes.

Si vous avez besoin d'aide, si vous vous sentez seuls, vous pouvez joindre gratuitement et anonymement le 02 43 84 84 84. A Nantes, c'est le 02 40 04 04 04. Pour trouver le numéro des écoutants les plus proches de chez vous, il suffit de cliquer sur les villes indiquées sur cette carte

Choix de la station

À venir dansDanssecondess