Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus au Pays Basque : la saison des mariages gâchée ?

-
Par , France Bleu Pays Basque

La crise sanitaire liée au coronavirus a évidemment des conséquences sur notre quotidien, et sur nos vies. Certains couples devaient célébrer le plus beau jour de leur vie cet été, c'est compromis.

Philippe et Helena auraient dû se marier le 27 juin prochain, finalement, ils se diront "oui" le 2 octobre... 2021.
Philippe et Helena auraient dû se marier le 27 juin prochain, finalement, ils se diront "oui" le 2 octobre... 2021. - Philippe Mendes

Philippe et Helena auraient dû se dire oui le 27 juin prochain, mais après trois semaines à tergiverser, le couple a dû se faire une raison. "On a de la famille au Portugal, ma fiancée est de Barcelone, elle de la famille et on a des amis là bas, avec tout ce qui se passe en ce moment, et l'incertitude autour de la fermeture des frontières, on a décidé d'annuler le mariage", explique Philippe Mendes qui habite à Anglet.

D'autant que le couple est directement impacté par l'épidémie de COVID-19. "La famille d'Helena a été très touchée par le virus, on a de nombreux amis qui sont hospitalisés ou qui l'ont été", détaille Philippe.

Le couple a donc dû officiellement l'annoncer à la famille, aux amis, mais aussi aux prestataires. En premier lieu la salle qu'il avaient loué pour le fêter, afin de trouver une nouvelle date, et là, c'est la douche froide. "On pensait commencer à réfléchir à fin août, septembre, octobre, mais aucune date n'était disponible cette année, si ce n'est novembre ou décembre, mais en hiver, pas possible de profiter pleinement de ce lieu, ensuite on nous a proposé mars, une date en fin, puis octobre". Le couple a finalement arrêté une nouvelle date, le 2 octobre pour leur mariage.

Le reportage avec Philippe Mendes

L'économie du mariage impactée

Comme Philippe et Helena, de nombreux mariages ont déjà été annulés. Pierre Diharce, propriétaire de la ferme aux piments à Saint-Pée-sur-Nivelle, qui en accueille de nombreux pendant la période estivale accuse le coup. "Les premiers mariages ont été reportés, on ne sait pas quand est-ce qu'on va pouvoir reprendre notre activité, c'est clair que ça va causer du tort". Tous ses mariages jusque fin juin ont été annulés.

Même chose pour Jean-Baptiste Daguerre, traiteur, lui aussi à Saint-Pée-sur-Nivelle qui n'arrête pas de rayer les mariages sur son carnet de commande. "Pour l'instant, j'en ai 32 ou 33 qui ont été annulés, avril, mai, juin, quasiment tout juillet qui sont en train de s'annuler, trois en août, et même un qui devait avoir lieu le 26 septembre", a compté Jean-Baptiste Daguerre. Les reports s'échelonnent entre la fin de cette année jusqu'en 2021, voire même 2022 ! Le traiteur prévoit que même si les mariages peuvent reprendre mi-juillet, il perdra tout de même 60% de son chiffre d'affaire annuel.

La saison des mariages est compromise pour de nombreux prestataires du Pays Basque

Choix de la station

À venir dansDanssecondess