Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus au Pays basque : les randonnées seront de nouveau possibles le 11 mai

-
Par , France Bleu Pays Basque

Le 11 mai, les activités sportives en plein air seront autorisées au delà de la limite actuelle d'un kilomètre. Ce qui signifie le retour des randonnées, mais sous certaines conditions.

Les randonnées seront à nouveau possibles le 11 mai, mais en respectant certaines mesures
Les randonnées seront à nouveau possibles le 11 mai, mais en respectant certaines mesures © Radio France - Andde Irosbehere

Le Premier ministre Edouard Philippe l'a précisé lors de la présentation du plan de déconfinement : "Il sera possible de pratiquer une activité sportive individuelle en plein air, en dépassant la barrière actuelle du kilomètre et en respectant les règles de distanciation physique". 

Contrairement aux plages, qui resteront fermées jusqu'au 1er juin au moins, les montagnes et sites naturels ne font pas -pour l'instant- l'objet de restrictions à partir du 11 mai. Ce qui signifie que les randonnées seront en principe à nouveau autorisées, dans un rayon de 100 kilomètres, du moins dans les départements qui seront classés en zone verte. 

Sorties en groupe proscrites

Les clubs et associations attendent encore des précisions de la part des préfectures et de la Fédération française de randonnée pédestre, pour savoir dans quelles conditions ils pourront organiser leurs sorties. "A priori, notre département étant faiblement touché par l'épidémie, on devrait être classé en zone verte" indique Bernard Dulau, le secrétaire d'Euskal Rando, club basé à Bayonne et qui regroupe près de 200 membres. "Dans ce cas, on aurait l'autorisation de naviguer à 100 kilomètres autour de la zone du BAB qui est notre point d'attache."

"Mais les restrictions seront assez lourdes. Nous qui fonctionnons beaucoup en covoiturage, ça ne sera pas possible. Les groupes seront limités à 10 personnes, en respectant les distances suffisantes entre les gens. Et puis nos membres font partie d'une population plutôt âgée, ce sont pour la plupart des retraités et le Premier ministre souhaite que les personnes plus fragiles restent davantage confinées. Ceci dit, ça nous fera plaisir, soit individuellement soit en tout petit nombre, de repartir crapahuter un peu car ça nous manque sacrément."

Ça nous fera plaisir de repartir crapahuter un peu car ça nous manque sacrément.

Bernard Dulau : "C'est une excellente nouvelle, qu'on accueille avec prudence"

Toutes les montagnes accessibles ?

Des incertitudes planent tout de même. Tous les massifs seront-ils accessibles ? Des restrictions pourraient concerner certains sites, notamment les plus fréquentés, à l'instar de la Rhune, dont le sommet se situe sur la frontière franco-espagnole. Pour l'instant, on ignore si le petit train de la Rhune rouvrira ou non le 11 mai.

Par ailleurs, toutes les activités et autres sports tels que l'escalade seront-ils autorisés en montagne ? Le ministère des Sports travaille avec les fédérations pour élaborer un guide des modalités des pratiques sportives, qui devrait être publié la semaine précédent le début du déconfinement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess