Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus au Pays basque : un conducteur de Chronoplus hospitalisé

-
Par , , France Bleu Pays Basque

Cet homme de 39 ans a été contaminé par le coronavirus et il a dû être pris en charge à l'hôpital de Bayonne dans la nuit de samedi à dimanche dernier.

Un trambus du réseau Chronoplus.
Un trambus du réseau Chronoplus. © Radio France - Bixente Vrignon

Le réseau de bus du Pays basque, Chronoplus, est à son tour touché par l'épidémie de coronavirus. L'un de ses conducteurs, un homme âgé de 39 ans, a dû être hospitalisé à Bayonne dans la nuit de samedi à dimanche dernier. Il a été placé sous aide respiratoire.

"Nous avons eu la semaine dernière quatre cas de suspicion de COVID19, dont deux conducteurs. L'un de ces cas s'est confirmé au cours du week-end", décrit Pierre-Marie Ditte, le directeur de Kéolis, la société qui gère le réseau Chronoplus.

Désinfection des bus

Les mesures de précaution ont donc été renforcées, avec "un nettoyage quotidien des bus et une désinfection avec des produits virucides, explique Pierre-Marie Ditte. Toutes les zones de préhension, les valideurs par exemple, sont nettoyées tous les jours, et immédiatement en cas de suspicion."

En accord avec la médecine du travail, Chronoplus avait par ailleurs retiré du service tous les salariés à risque et, depuis une semaine, il n'y a plus aucun contact entre les voyageurs et les conducteurs de bus, ni de vente de tickets à bord.

Chronoplus a aussi réduit ses cadences : ne roule que 34% de l'offre de transports habituelle, en raison du manque de voyageurs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu