Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : avec le confinement, les membres du dispositif Voisins Vigilants s'adaptent

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Habitués à veiller en permanence les uns sur les autres, les membres du dispositif Voisins Vigilants doivent quand même adapter leurs activités en cette période de confinement. Exemple à Seynod, près d'Annecy.

Voisins Vigilants illustration
Voisins Vigilants illustration © Radio France

En cette période de confinement, il est impératif de pouvoir comptez les uns sur les autres, surtout entre voisins. En temps normal, c'est déjà ce qu'on font les membres du dispositif Voisins Vigilants. En place un peu partout en France, il permet aux personnes qui le souhaitent d'entrer dans une "communauté" avec d'autres habitants de son quartier, dans laquelle chacun peut surveiller la maison de l'autre quand il est en déplacement. L'objectif est également d'encourager l'entraide. 

Message "Alerte Coronavirus"

Veiller les uns sur les autres est donc d'autant plus important en ce moment. C'est pour cela que le dispositif s'adapte. Si on en est membre et que l'on a des questions ou un quelconque besoin, on peut écrire un message, via l'application Smartphone Voisins vigilants, qui commence par Alerte coronavirus. Il est envoyé directement à tous les habitants de son quartier qui y en sont également membre. Autre solution, mettre un commentaire sur la "Gazette", c’est sur le site internet de Voisins Vigilants.

Cette période va recréer du lien entre les générations" - Bertrand, un habitant de Seynod

Bertrand par exemple est membre du dispositif à Seynod, près d’Annecy, depuis 2016. Ils sont une soixantaine de personnes au total dans son quartier à en faire partie et près de 550 dans la commune. 

Faire les courses pour les autres

Selon lui, l'objectif en ce moment : "dans un premier temps c'est d'aller à la pharmacie pour eux, aller faire leur course. C'est vraiment de l'entraide. Si une personne va faire les courses pour deux foyers, ça évite d'avoir trop de monde dans les supermarchés et c'est positif à tout point de vu." 

Appeler ses voisins

Ce dispositif a également vocation a créer du lien malgré la distance. Un répertoire avec tous les numéros de téléphone des voisins est disponible. "Des fois ça peut être juste de l'écoute. Les gens ont aussi besoin de parler. Comme on ne croise pas forcément ses voisins, ça permet de dialoguer avec eux et que chacun reste un peu moins seul chez soi. _Cette période va recréer du lien entre les générations_." Bertrand observe déjà depuis le début du confinement un changement dans les relations entre voisins. "Il y a aura un avant et un après. Depuis le début de l'épidémie, les gens se croisaient et se méfiaient. Maintenant, ils ont besoin de parler et vont avoir envie de se retrouver et rediscuter tous ensemble."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu