Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : Avignon ville déserte... ou presque

-
Par , France Bleu Vaucluse

Malgré les recommandations données par le président de la République et le Premier ministre, les Avignonnais ont profité du soleil ce dimanche 15 mars.

Le parvis du Palais des Papes presque déserté à cause du Covid-19
Le parvis du Palais des Papes presque déserté à cause du Covid-19 © Radio France - Anaïs Martin-Cauvy

Vendredi soir, le président de la République demandait que chacun limite ses déplacements. À Avignon, chacun interprète ces recommandations à sa façon. Au Rocher des Doms, ce dimanche après-midi, des dizaines de familles profitaient du soleil et de la température qui avoisinait les 20 degrés.

La plupart considère que rester à l'écart les uns des autres suffit à les protéger du virus. Plus bas dans le centre-ville, on croise David et ses deux enfants surprit de voir le cinéma fermé.

De l'autre côté, il y a ceux qui auraient aimé rester chez eux. Comme Camille, assise à la terrasse de son café, elle vient de vider ses placards : "On ne sait pas combien de temps ça va durer... alors je jette tout ce qui est périssable". Ou encore la caissière de ce tabac, l'un des rares commerces à être autorisé à ouvrir, qui prend ses précautions. Elle porte des gants et demande à ses clients de faire la queue dehors. 

Premier jour de fermeture des commerces et déjà cette commerçante a dû faire face à des insultes : "Elle s'est moquée de mes gants et quand je lui ai demandé si elle préférait attraper le virus, elle m'a dit qu'elle s'en fichait."  Elle confie que face à cette situation, elle va réduire ses horaires d'ouverture. 

Une situation qui risque de ne pas s'arranger : le confinement général pourrait être déclaré d'ici mardi par le gouvernement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess