Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : Bordeaux prêt pour l'après confinement

Par

En attendant la feuille de route du gouvernement, la ville travaille sur le déconfinement et les nouvelles pratiques à mettre en place à partir du 11 mai.

Le quai des sports pourrait faire des petits cet été. Le quai des sports pourrait faire des petits cet été.
Le quai des sports pourrait faire des petits cet été. © Radio France - Harmony Bouvier

Lors d'une conférence de presse le maire Nicolas Florian a présenté les grandes lignes d'un plan qui doit permettre à Bordeaux de reprendre vie. Voici ses principaux axes de réflexion.

Publicité
Logo France Bleu

Un chèque cantine pour les plus modestes

C'est le dossier prioritaire de l'après 11 mai. La ville de Bordeaux est en train de réaliser une cartographie des lieux susceptibles d'accueillir les 17 000 enfants qui reprendront le chemin de l'école en trois phases. Ce qui ne se limite pas aux établissements scolaires puisqu'il s'agit de trouver des lieux tiers (salle, gymnase, bibliothèque) pouvant les accueillir lorsqu'ils ne sont pas en classe. Les crèches vont également rouvrir à partir du 12 mai. Nicolas Florian annonce aussi son intention de mettre en place d'une compensation financière en faveur des plus modestes.  Son montant n’est pas encore connu. Il sera versé aux familles défavorisées pour compenser, sur la durée du confinement, la différence entre le prix modique qu’elles payaient à la cantine et le coût plus élevé d’un repas pris à la maison. Pa ailleurs la restauration sera à moitié prix jusqu'à la fin de l'année scolaire.  

Un plan de mobilité

Comment mieux gérer les flux de population après le confinement ? Et notamment éviter la congestion de la ville par l'automobile. Les transports en commun vont se remettre progressivement à circuler, avec des mesures sanitaires renforcées et le port du masque obligatoire, mais ils pourraient rebuter certains Bordelais. Du coup, la mairie travaille à proposer une alternative en identifiant des itinéraires réservés aux cyclistes et aux piétons. Et peut-être modifier les comportements pour l'avenir. Ce plan de mobilité sera mis en place en collaboration avec Bordeaux-Métropole pour y inclure les autres villes de l'agglomération.

L'espace public

Si la question des conditions de réouverture des quais n'est pas encore tranchée, Nicolas Florian veut que le déconfinement soit l'occasion de "donner un peu de respiration" aux habitants. Il milite pour pouvoir autoriser l'accès aux parcs et jardins. Les cimetières vont également rouvrir leurs portes.

Les masques

Si les entreprises les livrent dans les temps, les masques vous seront directement adressés par La Poste avant le 11 mai. Les 65% de la population qui vivent seuls en recevront un. Les foyers en recevront deux avec possibilité d'avoir une dotation supplémentaire suivant le nombre de personnes résidant sous un même toit. Ils seront également disponibles dans certains lieux publics.

L'été arrive

La ville estime que de nombreux Bordelais ne partiront pas en vacances cet été. Elle va mettre en place un double dispositif en faveur des enfants. D'abord en proposant du soutien scolaire. Ensuite en multipliant l'offre d'animations notamment sportives. Le quai des sports pourrait faire des petits dans d'autres endroits de la ville. Et Nicolas Florian souhaite absolument rouvrir la plage de Bordeaux-Lac.

Conseil municipal le 29 avril

Un conseil municipal aura lieu par vision conférence le mercredi 29 avril pour un état des lieux des initiatives mises en place depuis le début du confinement. Les élus seront aussi invités à donner leurs réflexions et leurs propositions pour l'après. Propositions qui seront débattues lors d'un autre conseil municipal dans la semaine qui précédera le déconfinement.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu