Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : Bourges instaure un couvre-feu

-
Par , France Bleu Berry

Le préfet du Cher a signé ce mardi après-midi un décret instaurant un couvre-feu sur Bourges et une partie de son agglomération.

Le maire de Bourges demande l'instauratino d'un couvre-feu
Le maire de Bourges demande l'instauratino d'un couvre-feu © Radio France - Michel Benoit

Un couvre-feu à Bourges dès ce mardi soir , à Bourges, de 21H00 à 6H00 du matin. Au moins jusqu'au 15 avril (une évaluation en sera dressée au bout d'une semaine). Cinq autres communes sont concernées, soit toute le zone police de l'agglomération de Bourges : Saint-Doulchard, St-Germain-du-Puy, Trouy, la Chapelle-Saint-Ursin et le Subdray.  Pascal Blanc, estime que "cela facilitera la surveillance  du territoire". Le maire de Bourges espère que les mesures de confinement seront ainsi mieux observées : " On nous signale ici ou là des manquements réguliers et volontaires au confinement. Il n'y a aujourd'hui, aucune raison de ce retrouver dans la rue nuitamment et encore moins de l'être en groupe. Violer les règles, c'est de l'inconscience, c'est mettre en danger sa propre vie et la vie des autres. C'est intolérable. Même si cela correspond à une toute petite partie de la population, ma responsabilité en tant que maire, c'est de protéger les berruyères et les berruyers." 

Pascal Blanc, maire de Bourges et président de l'agglomération Bourges Plus.
Pascal Blanc, maire de Bourges et président de l'agglomération Bourges Plus. - Thierry Benoit

Les déplacements indispensables restent possibles : pour raison professionnelle, de santé ou pour motif familial impérieux. La semaine dernière, St-Amand-Montrond, et trois communes voisines (Orval, Drevant et Colombiers) avaient déjà instauré cette mesure, de 20H00 à 7H00 du matin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu