Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : Bourgoin-Jallieu met en place une plateforme "voisins bienveillants"

-
Par , France Bleu Isère

Un peu plus d'une semaine après le début du confinement décrété face à l'épidémie de coronavirus, la mairie de Bourgoin-Jallieu met en place une plateforme internet pour organiser la solidarité.

La plateforme est mise en place depuis ce jeudi 26 mars (capture d'écran)
La plateforme est mise en place depuis ce jeudi 26 mars (capture d'écran) - .

La mairie de Bourgoin-Jallieu lance ce jeudi une plateforme internet pour organiser la solidarité face au confinement lié au coronavirus. "On recevait pas mal d'appels de personnes qui souhaitaient savoir comment elles pouvaient aider", explique le maire de Bourgoin-Jallieu, Vincent Chriqui. L'idée est de mettre en relation des particuliers prêts à rendre service pour faire des courses, discuter quelques minutes ou encore pour de l'aide aux devoirs, tout en respectant bien évidemment les consignes sanitaires. "Pour l'aide aux devoirs, ça se fera via le téléphone ou internet", indique le maire. Il s'agit de services gratuits.

Recenser aussi ceux qui ont besoin d'aide

Un ligne téléphonique est aussi mise en place avec plusieurs agents municipaux mobilisés pour prendre les appels et organiser les actions, rappeler les fameux gestes "barrière". La mairie a aussi eu des demandes d'associations qui ont besoin de bénévoles. Ces associations, comme la Croix-Rouge, le Secours populaire ou encore le Secours catholique, font avec moins de bras : la plupart de leurs bénévoles ont plus 65-70 ans, une population vulnérable, et doivent donc ne pas s'exposer.

"Pour l'instant, nous avons surtout été sollicités pour des propositions d'aides. Maintenant, on va travailler avec les services sociaux, les conseils de quartier, l'Espace seniors pour recenser les personnes qui auraient besoin d'aide, car les gens osent rarement en demander. C'est par exemple, quand vous allez faire vos courses, faire celle aussi d'une personne âgée qui habite tout près", précise le maire. La ligne téléphonique dédiée 04.74.19.19.29 et la plateforme internet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu