Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : certaines grandes enseignes commencent à vendre des masques dès ce lundi 4 mai

- Mis à jour le
Par

Certaines grandes enseignes commencent à vendre des masques dès ce lundi 4 mai pour lutter contre la propagation du coronavirus. Toutes les grandes enseignes le feront à partir du lundi 11 mai, a annoncé mercredi la secrétaire d'État à l'Economie Agnès Pannier-Runacher.

Une personne avec un masque dans les rues de Bordeaux Une personne avec un masque dans les rues de Bordeaux
Une personne avec un masque dans les rues de Bordeaux © AFP - Fabien Pallueau / NurPhoto

Acheter un masque là où on l'on fait ses courses. Après les buralistes et le pharmacies , certaines grandes enseignes commencent à vendre des masques pour lutter contre la propagation du coronavirus dès ce lundi 4 mai, a annoncé Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances, mercredi dernier lors d'un entretien accordé à BFM Business. 

Publicité
Logo France Bleu

Et toutes les grandes enseignes le feront à compter du lundi 11 mai.

Masques grand public et masques à usage unique

Dans un communiqué diffusé aussitôt après cette annonce, le ministère de l'Economie et des Finances et la Fédération du Commerce et de la Distribution ont précisé que Auchan, Aldi, Carrefour, Colruyt, Cora, Groupe Casino, Intermarché, Leclerc, Lidl, Netto, Supermarché Match, Système U "confirment que des masques grand public (en tissu et réutilisables) et des masques à usage unique seront progressivement mis en vente, dans des magasins et drive, à partir du lundi 4 mai, avec des approvisionnements qui monteront en puissance après le 11 mai".

La secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances Agnès Pannier-Runacher a également indiqué que "nous mettrons à disposition 5 millions de masques par semaine réutilisables 20 fois à la disposition des plus vulnérables, soit l'équivalent de 100 millions de masques à usage unique". Elle a rappelé que lorsque l'entreprise ne peut pas respecter la distanciation, "c'est à l'employeur de fournir les masques".

Entre 2 et 3 euros le masque grand public

Ils coûteront "entre 2 et 3 euros pour les masques lavables réutilisables, soit entre 10 et 30 centimes l'usage", a précisé Agnès Pannier-Runacher, en ajoutant que les masques papiers à usage unique seront vendus par les grandes enseignes à prix coûtant.

"Les enseignes de la grande distribution s'engagent à ce que le prix des masques soit limité afin de permettre leur acquisition par tous les Français" et les masques seront vendus "avec une marge minimale", ajoute le communiqué des grandes enseignes.

"Le prix d'un masque à usage unique sera inférieur à 1 euro, en cohérence avec leurs prix d'achat à l'étranger", souligne-t-on de même source.

Dans un communiqué séparé, Intermarché a toutefois précisé qu'"afin d'organiser une distribution responsable, les 90 millions de masques destinés aux clients ne seront pas, dans un premier temps, disponibles en rayon". 

L'enseigne contactera les clients porteurs de carte de fidélité et qui autorisent l'enseigne à les contacter par e-mail pour leur demander s'ils souhaitent "bénéficier de cette offre à prix coûtant". S'ils sont intéressés, ils recevront un bon de réservation à usage unique, leur permettant de venir retirer à l'accueil de leur point de vente une boîte de 50 masques chirurgicaux.

Guide des bonnes pratiques

"Le ministère de l'Economie a demandé aux enseignes de la grande distribution alimentaire à ce que soit élaboré un guide des bonnes pratiques pour la mise en vente des masques en magasins, de manière à garantir une diffusion équitable et sereine de ces équipements de protection (notamment le nombre de masques possible par achat). Chaque enseigne précisera les modalités d'achat des masques dans ses magasins", ajoutent le ministère et la Fédération.

Les masques ont un pouvoir filtrant à condition de bien les utiliser. Il est indispensable de respecter les règles suivantes :

  • Se laver scrupuleusement les mains.
  • Positionner le masque sur son visage en utilisant les élastiques.
  • Le masque doit couvrir le nez et la bouche. La face colorée doit être à l'extérieur et les plis plongeants en bas. Veillez à l'ajuster en plaçant le côté rembourré de la barrette sur le nez et le bas du masque sous le menton.
  • Ne pas toucher le masque une fois qu'il est positionné, si besoin saisissez les élastiques pour le retirer.
  • Une fois le masque enlevé, lavez-vous les mains encore une fois avec du gel hydro-alcoolique ou du savon et de l’eau.

Il est recommandé de changer de masque toutes les trois heures. S’il s’agit d’un masque chirurgical, il faut le jeter immédiatement après utilisation, dans une poubelle fermée. Un double emballage est recommandé. Vous pouvez ensuite déposer le tout dans un bac d'ordures ménagères. En revanche, s'il s’agit d’un masque de protection simple en tissu, réutilisable, un lavage en machine est nécessaire après chaque utilisation (cycle coton à 60 °C ou à 90°C). 

En cas de doutes, l'Afnor dispensent des conseils et répond aux questions sur son site internet.  

Les différents masques © Visactu

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu