Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : chez Mehdi Mostefa, footballeur de l'AS Béziers, généreux de père en fils

Par

Le capitaine de l'AS Béziers vient de lancer une vente aux enchères, sur internet, pour aider l'hôpital de Béziers. Avec son fils, il propose une dizaine de maillots de Ligue 1 portés au cours de sa carrière. Et même un très spécial, qu'il a demandé à l'issue d'un match.

Medhi Mostefa a disputé la Coupe du Monde 2014 avec l'Algérie Medhi Mostefa a disputé la Coupe du Monde 2014 avec l'Algérie
Medhi Mostefa a disputé la Coupe du Monde 2014 avec l'Algérie © AFP - Fabrice Coffrini

Deux maillots de l’AC Ajaccio, deux maillots de Lorient, trois maillots du Sporting Club de Bastia, trois maillots de Béziers, un maillot de Montpellier, et un maillot du PSG. C'est une partie sa collection et de son parcours de footballeur professionnel que Medhi Mostefa (36 ans) met aujourd'hui en vente, pur venir en aide au personnel du Centre Hospitalier de Béziers, qui lutte contre la pandémie de coronavirus. 

Publicité
Logo France Bleu

Au cours d'un Facebook Live pour présenter les pièces, ce lundi, l'ancien international algérien a expliqué que, comme beaucoup d'enfants, son fils lui posait beaucoup de questions autour de la crise que nous traversons. Et c'est au cours d'un échange avec lui que Mehdi a proposé à Jonah, 10 ans, de vendre une partie des maillots qui, au départ, lui étaient destinés, afin d'être solidaires avec ceux et celles qui nous sauvent la vie. 

Les potentiels acheteurs ont désormais dix jours pour faire grimper les enchères. L'argent récolté servira à "l'achat de respirateurs ou d'outils de diagnostic", a précisé le centre hospitalier, en fonction de la somme. 

L'AS Béziers a organisé un Facebook Live pour présenter les maillots de Mehdi Mostefa - AS Béziers - Capture d'écran Facebook

Un maillot de Zlatan Ibrahimovic

Parmi les maillots qu'il met en vente, celui de l'ancienne star du Paris-Saint-Germain. Ce n'était pourtant pas dans ses habitudes de demander des maillots à ses adversaires, mais Mehdi Mostefa a dérogé à sa règle, lors de la saison 2013/2014. 

C’est sur un coup de pied arrêté, en plein match, que Mehdi demande à Zlatan s'il peut récupérer sa tunique à l'issue de la rencontre, "parce que mon fils avait insisté". A l'époque, "quand je lui demande, il ne me répond pas", raconte-t-il. Mais au coup de sifflet final, dans le couloir qui mène au vestiaire, "il me l'a tendu et a même pris le mien, mais je ne sais pas ce qu'il en a fait", sourit-il.  

Aujourd'hui, humbles et solidaires, Mehdi et Jonah ont décidé de s'en séparer : "Les maillots, ce n’est que du matériel (…) ceux qu’il faut remercier, ce sont surtout les soignants."

Mehdi Mostefa à la lutte avec Zlatan Ibrahimovic en janvier 2014 © Maxppp - Luccioni

Ma France : Mieux vivre

Hausse généralisée du coût de la vie, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent ainsi une nouvelle consultation citoyenne intitulée “Mieux vivre”. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres.

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu