Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : le SICTOM du Marsan suspend la collecte des déchets verts

Par

Les services de collecte des déchets du Marsan appellent à limiter le dépôt d'ordures ménagères et recyclables. Ils annoncent qu'il n'y aura plus de collecte des déchets verts, ni à Mont-de-Marsan, ni à Saint-Pierre-du-Mont à partir du mardi 24 mars et jusqu'à nouvel ordre.

Photo d'illustration Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Valérie Mosnier

Le coronavirus continue d'affecter la collecte des déchets dans les Landes. Après la fermeture de toutes les déchetteries du territoire, la suspension de la collecte des emballages dans l'ouest du département, le Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères du Marsan (SICTOM) s'organise à son tour pour permettre de maintenir un service de ramassage des ordures malgré la crise.   

Publicité
Logo France Bleu

Suspension de la collecte des déchets verts

Le syndicat annonce suspendre la collecte des bacs à déchets verts dans les communes de Mont-de-Marsan et de Saint-Pierre-du-Mont, pour se concentrer sur le ramassage des ordures ménagères.

À partir de ce mardi 24 mars, et jusqu'à nouvel ordre, il n'y aura donc plus aucun ramassage de déchets verts dans les deux communes. Une décision prise pour alléger le travail des agents, limiter leurs déplacements et préserver leur santé

Appel au civisme

Le SICTOM appelle également les particuliers à s'organiser pour limiter le dépôt des déchets, en ayant notamment recours au compostage pour les ordures ménagères, et au compactage pour stocker plus d'emballages recyclables chez soi. Les collectes étant moins nombreuses, limiter les déchets permet d'éviter que les ordures ne s'entassent, et permet aussi d'alléger le travail des agents. 

"Nous vous demandons de faire preuve de civisme en rationalisant vos déchets" explique le syndicat dans un communiqué. "Pendant cette période difficile et dangereuse pour nous tous, si nous voulons poursuivre notre mission de collecte des déchets, il vous faut nous aider en respectant nos recommandations pour le bien public".

Les collectes risquent d'être réduites

Le syndicat précise que les collectes risquent d'être réduites dans les jours à venir et en fonction de l'évolution de la situation. Il pourrait passer à une collecte des emballages tous les quinze jours en ville, et seulement une fois par mois en milieu rural. 

Il faut faire preuve de civisme, parce que nous aussi on sort tous les jours, et on prend des risques tous les jours - Jean-Paul Alyre, président du SICTOM du Marsan.

"Si on passe moins, il faut que les gens produisent moins" indique Jean-Paul Alyre, le directeur du syndicat. "Et pour produire moins il faut composter, il faut faire attention à ce qu'on achète, et il faut bien compacter les emballages. Il faut que chacun fasse preuve de civisme pour qu'on arrive à passer cette période, parce que nous aussi on sort tous les jours, et on prend des risques tous les jours".

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu