Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : combien de soignants infectés à Bourges ?

-
Par , France Bleu Berry

Si des statistiques quotidiennes nous indiquent le nombre d'hospitalisations ou de décès liés au Covid, aucun chiffre, en revanche, sur les contaminations parmi les soignants ou les agents hospitaliers. Au centre hospitalier Jacques Coeur de Bourges, la CGT a mené son enquête.

La façade de l'hôpital Jacques Coeur de Bourges
La façade de l'hôpital Jacques Coeur de Bourges © Radio France - Michel Benoit

Selon la CGT, au moins une trentaine de personnels de l'hôpital auraient été infectés, dont " un certain nombre"  ont dû être hospitalisés. Le syndicat estime que cela aurait pu être évité si les masques FFP2 n'avaient pas été réservés aux seuls services traitant les patients Covid.  Le problème c'est que les soignants atteints contaminent ensuite le reste de l'hôpital et les autres malades hors covid...   La plupart des personnels malades ne travaillent d'ailleurs pas dans les services traitant des malades du coronavirus. Trois services sont particulièrement touchés selon Armelle Paris, infirmière et déléguée CGT à l'hôpital de Bourges : " Tout le personnel du service de médecine polyvalente a été arrêté à un moment ou un autre, le service d'hospitalisation à domicile est également largement affecté tout comme les soins de suite et de réadaptation. On assiste depuis plusieurs semaines à une contamination croisée qui s'amplifie et cela notamment à cause d'un manque de protections, notamment de masques FFP2." 

Isabelle Bertrand, Valérie Martin, et Armelle Paris, déléguées CGT au centre hospitalier Jacques Coeur de Bourges
Isabelle Bertrand, Valérie Martin, et Armelle Paris, déléguées CGT au centre hospitalier Jacques Coeur de Bourges © Radio France - Michel Benoit

On procède à des transferts de malades d'un service à un autre alors qu'ils n'ont même pas été testés - Armelle Paris, infirmière et déléguée CGT à l'hôpital de Bourges

Armelle Paris dénonce aussi certaines pratiques inappropriées selon elle : "On procède à des transferts de malades d'un service à un autre alors qu'ils n'ont même pas été testés. Ce n'est pas possible ! " Le syndicat se demande notamment ce que sont devenus les masques FFP2 offerts par l'hôpital George Sand. Il y en aurait eu 160.000. Finalement, c'est dans les services prenant en charge les cas Covid que le personnel se sent le plus rassuré, selon Valérie Martin, infirmière et déléguée CGT  : " Même si on utilise des procédures dégradées pour rationner le matériel, malgré tout, on est équipé, les choses sont claires." 

Le centre hospitalier Jacques Coeur de Bourges
Le centre hospitalier Jacques Coeur de Bourges © Radio France - Michel Benoit

Un Comité d'hygiène, de sécurité, des conditions de travail extraordinaire ce vendredi

Selon la CGT, La situation est comparable pour les hôpitaux de Vierzon (25 lits Covid) et St-Amand-Montrond (12 lits Covid).  La direction de l'hôpital de Bourges rappelle qu'il faudrait que ses dotations en masque FFP2 soient doublées pour que tous les professionnels en soient dotés. Ces dotations sont gérées par l'Agence Régionale de Santé. La direction du centre Hospitalier indique qu'elle " a pris le parti d'aller plus loin que les recommandations nationales relatives au port du masque FFP2 en permettant aux professionnels de toutes les unités Covid-19 d'en être équipés." Un Comité d'hygiène, de sécurité, des conditions de travail (CHSCT) extraordinaire se réunit à l'hôpital de Bourges ce vendredi 24 avril.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess