Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : comment la police a dû se réorganiser dans le Nord

-
Par , France Bleu Nord

Depuis la mise en œuvre du confinement en France, la police est fortement sollicitée pour contrôler les déplacements. En conséquence, la direction départementale de la sécurité publique du Nord a dû se réorganiser. Elle a notamment fait appel aux jeunes policiers en fin de formation.

Depuis la mise en place du confinement, la police mène de nombreux contrôles pour vérifier les déplacements.
Depuis la mise en place du confinement, la police mène de nombreux contrôles pour vérifier les déplacements. © Radio France - FRANCOIS CORTADE

Depuis le 17 mars dernier, date de mise en place du confinement en France, les forces de l'ordre réalisent de nombreux contrôles des déplacements. Une charge de travail qui pousse les directions départementales (DDSP) à se réorganiser. "Dans le Nord, nous avons fermé 43 commissariats, soit trois quarts de nos sites, explique le commandant Mathieu Legrand, chargé de communication de la DDSP 59. Mis à part l'essentiel des tâches dans les commissariats, tous nos agents sont mobilisés sur le terrain pour les contrôles, mais aussi pour la délinquance habituelle."

Pour faire face à cette activité nouvelle, la police nationale a également modifié la formation de ses futurs membres. Les cadets de la République se retrouvent donc mobilisés deux semaines plus tôt que prévu. Il y en a une quinzaine dans le département du Nord. Quant aux élèves gardiens de la paix, leur période de stage a été avancée pour se tenir dès maintenant au lieu de la mi-mai.

70 élèves gardiens de la paix en stage avancé dans le Nord

"Nous avons débuté par une patrouille dans le secteur de la Porte des Postes, explique ainsi l'élève gardien de la paix Perle, l'une des 70 jeunes concernés dans le Nord. Il est important que nous soyons tous mobilisés. Il ne nous restait plus que des détails à voir dans notre formation, ainsi que des examens, et nous ferons tout ça à notre retour à l'école."

Quant à savoir si ces jeunes policiers sont prêts à endosser dès maintenant cette responsabilité, pour Perle, la réponse est oui : "Nous sommes de toute façon accompagnés par des effectifs gradés qui peuvent nous aider et nous orienter sur la voie publique."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu