Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : comment s'organise le ramassage des déchets dans la Drôme et en Ardèche pendant le confinement ?

Par

La collecte des ordures ménagères continue normalement malgré le confinement, mais il faut veiller à bien respecter le tri et à bien fermer ses sacs poubelles. En revanche, les déchèteries sont fermées. Voici les principales consignes à respecter.

Tri des déchets - illustration Tri des déchets - illustration
Tri des déchets - illustration © Radio France - Jean-François Fernandez

Comment fonctionne la collecte des déchets dans la Drôme et en Ardèche pendant le confinement contre le coronavirus en France ? Frédéric Londeix, le directeur du Sytrad, le syndicat de traitement des déchets des zones Nord et centre de la Drôme et de l'Ardèche, a expliqué son organisation ce mercredi matin sur France Bleu Drôme Ardèche.

Publicité
Logo France Bleu

La collecte des déchets ménagers continue normalement

La collecte des déchets ménagers continue normalement, "que ce soit le bac jaune, le bac bleu, le bac vert ou le bac gris", détaille Frédéric Londeix. "Il n'y a pas de difficulté là dessus, les équipes tournent normalement." Attention, cependant, à bien fermer ses sacs poubelle pour éviter aux éboueurs tout risque de contamination. "C'est une mesure importante voire indispensable."

Les déchèteries fermées mais des dépôts sauvages constatés

Les déchèteries, en revanche, sont fermées. "Malheureusement on a déjà constaté sur certains territoires des dépôts sauvages soit à côté des bacs de collecte soit carrément n'importe où, au bord de la route", déplore Frédéric Londeix. Il s'agissait de déchets verts, de gravats, voire d'encombrants comme des meubles. Ces déchets doivent être stockés chez soi en attendant la réouverture des déchetteries.

Des agents équipés spécifiquement pour éviter une contamination au coronavirus

Des mesures ont été prises par le Sytrad pour éviter d'exposer les éboueurs au virus. "Notre préoccupation, c'est d'assurer de bonnes conditions sanitaires pour la collecte. Et il est indispensable que les gens mettent leurs déchets dans les bacs fait pour ça en respectant les consignes de tri, rappelle-t-il. Ces agents sont équipés mais ces bonnes conditions ne sont possible que s'ils font normalement leur travail et s'ils n'ont pas de dépôts sauvages à ramasser."

Pas de risque de contamination par les déchets

Si les sacs poubelle sont bien fermés et si les consignes de tri sont respectées, il n'y a à ce stade pas de risque de contamination. "Dans les centres de traitement, le virus ne pose pour le moment pas de difficulté car les poubelles grises sont montées en température pendant plusieurs jours entre 50 et 70 degrés puis restent inertes pendant plusieurs semaines avant d'être traitées", explique Frédéric Londeix. Par ailleurs, un traitement spécifique est prévu pour les déchets dangereux, comme les masques ou le matériel de protection jetés par les hôpitaux. Les collectes sont alors plus régulières.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu