Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : comment se prémunir des fausses informations qui pullulent sur les réseaux sociaux ?

Alors que le coronavirus est responsable de la mort de 213 personnes en Chine. Et alors que six cas sont confirmés en France, les "fake news" sont nombreuses sur internet. Alain Morin de l'Agence Régionale de Santé (ARS) de Bourgogne-Franche-Comté nous apprend à les reconnaître et à ne pas paniquer.

Une conférence de presse autour du coronavirus était organisée à l'Agence Régionale de Santé ce vendredi 30 janvier 2020 au matin à Dijon
Une conférence de presse autour du coronavirus était organisée à l'Agence Régionale de Santé ce vendredi 30 janvier 2020 au matin à Dijon © Radio France - Thomas Nougaillon

Alors que le coronavirus est responsable de la mort de 213 personnes en Chine où près de 10 000 contaminations auraient eu lieu. Et alors que six cas sont confirmés en France -mais pas un seul chez nous en Bourgogne-Franche-Comté- l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) déclarait ce jeudi une urgence internationale. 

L'ARS se prépare au cas où

Dans notre région l'Agence Régionale de Santé (ARS) se prépare au cas où. Elle relaie le dispositif mis en place par le ministère de la santé pour éviter que le coronavirus ne se propage dans notre pays. En Bourgogne-Franche-Comté, les services des maladies infectieuses des CHU de Dijon et de Besançon sont mandatés pour prendre -le cas échéant- en charge les cas qui seraient confirmés.  

"Vous pouvez manger des plats asiatiques"

En matière de coronavirus, beaucoup de rumeurs et de "fake news" circulent -notamment sur les réseaux sociaux- Alain Morin, directeur de la Santé Publique à l'ARS de Bourgogne-Franche-Comté, tord le cou à certaines d'entre elles. "Il n'est pas dangereux de manger des plats asiatiques, vous pouvez croiser des personnes Asiatiques ou Chinoises dans la rue vous ne tomberez pas malades -ce n'est pas parce qu'elles portent un masque qu'elles sont forcément porteuses de la maladie" explique Alain Morin. 

Pas de soucis non plus avec les colis venus de Chine

Concernant les colis livrés par certaines entreprises, pas de soucis non plus dit encore le directeur de la Santé Publique à l'ARS. "Commander des produits en provenance de Chine sur internet ne pose aucun problème. Le virus ne résiste pas à un trajet de plusieurs heures dans un endroit sec". Le problème c'est que les pouvoirs publics sont toujours en retard par rapport à l'inventivité de certains internautes. 

Des foires aux questions pour faire le tri dans ce qui est vrai et ce qui est faux 

"On voit les photos qui sont trafiquées disant qu'il y a eu des cas de coronavirus sur Dijon ce qui n'est pas vrai. Donc soyez vigilants et informez vous sur les sites officiels, le ministère de la santé a mis en ligne une foire aux questions (FAQ) qui permet de répondre à un certains nombre fake news." 

Les symptômes peuvent apparaître 14 jours après un contact avec une personne infectée

Les symptômes du coronavirus peuvent apparaître jusqu'à 14 jours après être entré en contact avec une personne infectée. L'infection se caractérise par une fièvre accompagnée de toux. Pas de psychose dans notre région où les urgences du CHU de Dijon et Besançon reçoivent chacune moins de 10 appels par jour à ce sujet.  En comparaison rappelons que la grippe saisonnière tue chaque année 10 000 personnes dans notre pays.

-
- © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess