Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : en Béarn, les halles de Pau et le marché de Nay resteront ouverts

Par

Les marchés en plein air sont désormais interdits sur tout le territoire, sauf dérogation. C'est le cas à Nay, où le marché aura toujours lieu, mais aussi aux halles de Pau, avec quelques précautions.

Le marché de Nay. Le marché de Nay.
Le marché de Nay. © Radio France - Farid Medjdoub

Les marchés en plein air sont désormais interdits en France, a annoncé lundi soir, Edouard Philippe. Mais le Premier Ministre a laissé la porte ouverte à des dérogations, pour maintenir un marché local, quand il n'y a pas beaucoup de commerces aux alentours. Le maire de la commune peut donc en faire la demande auprès du préfet. 

Publicité
Logo France Bleu

En Béarn, c'est la démarche de Guy Chabrout, le maire de Nay, parce que selon lui, il n'y a pas plus de risques que dans les supermarchés. 

Les gens ne se servent pas au marché, ce sont les commerçants qui remplissent les cabas

Il y a tout de même des précautions d'usages, les commerçants se sont organisés notamment, avec des barrières, et des agents de sécurité.

loading

Les Halles restent ouvertes à Pau, les marchés ferment

La mairie de Pau indique que le maire, François Bayrou, a sollicité une dérogation pour laisser les Halles de Pau ouvertes, Carreau des producteurs compris. Seule contrainte : les entrées et les sorties se font par groupes de 10 personnes et dans la limite maximum de 100 personnes en simultané. En revanche, les marchés de plein vent sont fermés sur arrêté préfectoral.

Il n'y aura, en revanche, pas de dérogations ce mercredi pour les marchés de Mourenx ou d'Orthez, par exemple, interrompus jusqu'à nouvel ordre. Comme celui d'Artix, qui se tient également le mercredi. 

On a trop tendance à se rapprocher sur le marché

Pour le maire d'Artix, Jean-Marie Bergeret-Tercq, il n'est pas question de faire courir un risque à la population.

loading

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu