Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : dans les Ehpad, "assouplissement" des consignes pour les fêtes

-
Par , France Bleu

Ce samedi, le gouvernement a décidé d'assouplir ses recommandations dans les Ehpad pour les fêtes de fin d'année. Un nouveau protocole, applicable du 15 décembre au 3 janvier, va autoriser les sorties dans les familles et des visites "plus conviviales".

Un nouveau protocole sanitaire plus souple est mis en place dans les Ehpad pour les fêtes de fin d'année (illustration).
Un nouveau protocole sanitaire plus souple est mis en place dans les Ehpad pour les fêtes de fin d'année (illustration). © Maxppp - PHOTOPQR/LE TELEGRAMME/MAXPPP

"Les résidents des établissements pour personnes âgées doivent bénéficier, comme le reste de la population générale, de la possibilité de passer les fêtes de fin d'année en compagnie de leurs proches" : c'est ce qu'indique le nouveau protocole dans les Ehpad, applicable du 15 décembre au 3 janvier. Le gouvernement a en effet décidé ce samedi d'assouplir ses recommandations pour Noël et le Nouvel an.

Sortie autorisée dans les familles

"Ce protocole prévoit notamment un assouplissement des consignes relatives aux sorties dans les familles afin de permettre aux résidents de vivre sereinement les fêtes de fin d'année", précise un communiqué de presse du ministère délégué auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, chargé de l'Autonomie.

Les sorties des résidents en famille sont facilitées "à titre exceptionnel" pour la période des fêtes de fin d’année, mais elles restent encadrées "afin de limiter au maximum les risques de rebond épidémique après les fêtes". Ainsi, "les proches des résidents sont sensibilisés aux précautions à respecter lors de la sortie ou du séjour en famille et s’engagent à limiter au maximum les risques d’exposition", souligne le communiqué. 

Les proches sont "fortement encouragés à réaliser un test RT-PCR ou antigénique préalable à l’évènement familial". Mais un test négatif "n’exonère pas d’un strict respect des autres mesures de prévention (gestes barrières, distanciation, aération…)".

A leur retour dans l’établissement, les résidents réaliseront un test RT-PCR ou antigénique. Ils devront bien sûr respecter "très strictement" les gestes barrières et porter "systématiquement" un masque en présence des professionnels et des autres résidents. Par ailleurs, ils ne pourront pas participer aux activités collectives pendant les sept jours qui suivent leur retour dans l’établissement.

Des visites "plus conviviales"

Concernant les visites dans les Ehpad, les conditions restent "encadrées", elles se dérouleront uniquement sur rendez-vous. Mais "une augmentation des jauges (nombre de visiteurs par résident et nombre maximal de visiteurs accueillis simultanément par plage de rendez-vous) et de la durée des plages de rendez-vous peut être envisagée", indique le nouveau protocole. Cela permettra de faciliter "l’organisation des visites et permettre aux familles de se retrouver dans des conditions plus conviviales".

Ces visites pourront même être autorisées en chambre, "notamment pour les résidents ayant des difficultés à se déplacer" et "pour les résidents Covid+". Pour ces derniers, les visiteurs devront porter masque, gants et blouse. Concernant les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou de troubles neurocognitifs, "un dialogue avec les aidants et l'entourage doit être encouragé".

Les directions d’établissement doivent veiller à "garantir l’attribution d’au moins une plage horaire de rendez-vous pendant la période des fêtes à chaque résident qui en exprimerait le souhait, en tenant compte de chaque situation individuelle et en concertation avec le résident et ses proches".

Davantage d'animations collectives

Les directions d’établissements sont ainsi encouragées à organiser des animations collectives, à l’intérieur et à l’extérieur de l’établissement, "à visée conviviale, festive ou spirituelle (incluant notamment l’accompagnement à des offices religieux), dans des conditions d’encadrement strictes rappelées par le protocole".

Ces animations devront se tenir en petits groupes "identiques, idéalement en extérieur ou avec aération régulière des pièces utilisées qui feront l’objet d’un bio nettoyage après utilisation". Le port du masque sera obligatoire et les participants devront respecter la distanciation physique. "Les activités collectives nécessitant l’utilisation et l’échange de matériel entre résidents sont suspendues", rappelle le nouveau protocole.

Ces recommandations s'adressent aux Ehpad et aux autres établissements sociaux et médico-sociaux hébergeant des personnes âgées et "peuvent être adaptées par les agences régionales de santé (ARS) en fonction de la situation sanitaire locale", précise le protocole. Les ARS sont également "chargées, en lien avec les préfectures et les conseils départementaux, d'assurer la mobilisation des viviers de professionnels (notamment par le biais d'heures supplémentaires ou de CDD), intervenants extérieurs et bénévoles susceptibles d'intervenir en appui".

Le nouveau protocole sanitaire dans les Ehpad pour les fêtes de fin d'année :

Choix de la station

À venir dansDanssecondess