Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : des cagnottes solidaires se multiplient sur internet pour soutenir les soignants

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Des appels au don via des cagnottes solidaires se sont multipliés sur internet ces derniers jours, pour soutenir les soignants qui ne comptent pas leurs heures face à la pandémie de coronavirus. Des cagnottes qui n'ont rien d'officiel, sur lesquelles les hôpitaux n'ont pas la main.

Plusieurs cagnottes ont été ouvertes pour soutenir le personnel soignant du CH Annecy Genevois
Plusieurs cagnottes ont été ouvertes pour soutenir le personnel soignant du CH Annecy Genevois - Capture d'écran

Les cagnottes solidaires se sont multipliées sur internet sur les plateformes participatives. L’objectif est souvent similaire : soutenir les soignants, en améliorant leur quotidien et leurs conditions de travail à l’hôpital. « L’idée est d’améliorer leur confort et leurs conditions au travail, comme acheter des fauteuils pour la nuit, ainsi que du matériel (fours à micro ondes,  ...) et de l’alimentaire supplémentaire si nécessaire » explique celle-ci sur sa page d’accueil, destinée aux soignants de la réanimation du CHAL – le Centre hospitalier Alpes Léman – Même principe, pour celle-là, en faveur des équipes du Centre hospitalier Annecy Genevois. Celle-là encore a même été créée en collaboration avec une boulangerie pour permettre au personnel d’avoir des viennoiseries le matin.

Des soignants souvent à l'origine des cagnottes

Les hôpitaux n’ont pas la main sur ces cagnottes, et n’en ont souvent même pas connaissance. Ils peuvent recevoir des dons, mais via des fonds de dotation, pas des cagnottes. Elles n’ont donc rien d’officiel, mais permettent d’améliorer le quotidien du personnel. « Dans l’institution, ils ne sont pas autorisés à faire ce qu’ils veulent, à acheter ce qu’ils veulent. Nous ça nous permet d’acheter de tout, des bêtises… » explique le docteur Cécile Janssens de l’hôpital d’Annecy. Des « bêtises » comme elle dit, des bonbons jusqu’à une cafetière, qui amène « une bouffée d’air frais au moment de la pause ».

Si l’origine de ces cagnottes n’est pas toujours simple à identifier, elles sont souvent créées à l’initiative du personnel soignant lui-même. Ou de leurs responsables. C’est le cas au Centre hospitalier d’Annecy : l’infectiologue Cécile Janssen et la cheffe de projet du Renarci ( Réseau national de recherche clinique en infectiologie) ont réussi une collecte de près de 2 000 euros en moins d’une semaine avec la cagnotte « Soutien aux équipes du CH Annecy Genevois – Covid 19 » sur Leetchi. Quant à « Des croissants pour les soignants », pour que le personnel reçoive des viennoiseries le matin, c’est également un médecin de l’hôpital qui l’a créé.   

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu