Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : des compensations pour les licences sportives ?

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Depuis le début du confinement, le sport est à l'arrêt. Alors que la saison s'est terminée, trois à quatre mois plus tôt que prévu, la question financière se pose. Y aura-t-il des compensations financières pour ceux qui ont pris une licence ? Fédérations et clubs y réfléchissent.

Les terrains de foot amateur vont, très certainement, restés fermés jusqu'à l'été.
Les terrains de foot amateur vont, très certainement, restés fermés jusqu'à l'été. © Maxppp - Michel Clementz

Le coronavirus et le confinement ont eu raison du monde du sport professionnel. Les compétitions nationales sont à l'arrêt, l'Euro de foot a été reporté d'un an, tout comme les Jeux Olympiques de Tokyo. Mais la pandémie touche aussi le sport amateur. Beaucoup de fédérations, le basket le rugby en tête, ont d'ores et déjà sifflé la fin des championnats. 

Dans l'impossibilité de jouer le week-end et de s'entraîner la semaine, des milliers de licenciés se retrouvent aujourd'hui à payer un service qui ne sera donc pas rempli jusqu'au bout. Beaucoup s'interrogent : pourront-ils se faire rembourser la licence de judo du petit dernier ? Ou y aura-t-il un geste financier de la part du club de foot ?

La fédération de rugby au chevet de ses clubs

Autant prévenir d'emblée : les associations sportives n'ont pas une grande marge de manœuvre. Elles souffrent déjà beaucoup de la baisse des subventions publiques. La licence ne sera pas entièrement remboursée, sinon autant mettre la clé sous la porte. Mais des compensations financières, oui, il y en aura. 

La fédération de rugby, par exemple, vient de dégager une enveloppe de 35 millions d'euros pour sortir ses clubs de la crise. Libre à eux, ensuite, d'en redistribuer une partie aux familles, qui payent en ce moment pour rien.

Un rabais pour un renouvellement de licence

Autre piste évoquée : un rabais sur le renouvellement d'une licence pour l'an prochain. Jusqu'à -10 ou -20%. En clair, vous pouvez gagner entre 10 et 20 euros pour la licence de basket ou d'équitation. L'ACBB, le club ominsport de Boulogne-Billancourt et ses 11.000 licenciés, dit y réfléchir et prendra une décision à la fin du confinement.

Ce n'est pas énorme mais difficile de faire plus. Car c'est une crainte, partagée par beaucoup de structures : le coronavirus pourrait entraîner une baisse du nombre d'inscriptions en septembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu