Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : des directeurs d'Ehpad réclament un renforcement "rapide" des effectifs

-
Par , France Bleu

L'association de directeurs d'établissements pour personnes âgées, l'AD-PA, a demandé ce samedi au gouvernement un renforcement "rapide" des effectifs dans les maisons de retraite. L'épidémie de coronavirus a épuisé les personnels.

Les personnels des maisons de retraites sont "épuisés" selon l'AD-PA.
Les personnels des maisons de retraites sont "épuisés" selon l'AD-PA. © Maxppp - Guillaume BONNEFONT

Les personnels des maisons de retraite sont "épuisés". L'épidémie de coronavirus n'est pas terminée, et les agents sont à bout. L'association de directeurs d'établissements pour personnes âgées, l'AD-PA, réclame un renforcement "rapide" des effectifs dans les Ehpad et les services à domicile. "La réaction de l'État doit être rapide car il faut, dans l'urgence, renforcer les équipes par des personnels complémentaires et des emplois aidés", estime l'AD-PA dans un communiqué.

Ces équipes sont "épuisées par la crise (sanitaire) épouvantable dont elles viennent à peine de sortir" et "très anxieuses de l'avenir qui se dessine", souligne l'association.

Un meilleur suivi psychologique

Les directeurs de maisons de retraite souhaite donc une "augmentation du nombre des professionnels", tout comme "un meilleur suivi psychologique" des personnes âgées. Dans un entretien au Parisien vendredi, la ministre déléguée chargée de l'Autonomie, Brigitte Bourguignon, a justement promis une hausse des moyens alloués à "l'accompagnement psychologique" des seniors.

"L'humain doit rester au cœur de nos réflexions afin de trouver le bon équilibre entre la sécurité sanitaire" des personnes âgées et leur "liberté", a estimé la ministre.

Des tests recommandés pour les familles avant une visite en Ehpad

Brigitte Bourguignon a également prôné un dépistage pour les familles, sans pour autant le rendre obligatoire : "Je n'aime pas l'infantilisation et préfère continuer à dire : Quand vous allez en Ehpad ou au domicile d'une personne âgée, faites-vous dépister avant et protégez-vous". L'AD-PA juge "adaptées" face au virus "des mesures de protection proportionnées et un test pour les familles qui vont voir un parent âgé". 

Il est important que chacun fasse le maximum pour ne pas être celui ou celle qui a introduit le virus dans un établissement ou contaminé son parent vivant à domicile. - AD-PA

Selon la ministre, le gouvernement fera "tout pour éviter un reconfinement généralisé des Ehpad", car l'isolement, qui a certes été "nécessaire" lors du pic de l'épidémie, "a parfois généré des conséquences psychologiques sévères" pour les résidents.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess