Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : des marchés autorisés à Quimper et dans le Finistère

- Mis à jour le
Par

Le premier ministre avait interdit les marchés la semaine dernière, mais il y a des dérogations possibles. Dans le Finistère, il n'y a pas que les petites communes qui sont intéressées pour les rouvrir.

Faible affluence au marché de Quimper ce samedi 21 mars. Les mesures de sécurité ont été respectées. Faible affluence au marché de Quimper ce samedi 21 mars. Les mesures de sécurité ont été respectées.
Faible affluence au marché de Quimper ce samedi 21 mars. Les mesures de sécurité ont été respectées. © Radio France - Frédérick Colas

Un quart des marchés alimentaires rouvrent cette semaine en France. Dans le Finistère, beaucoup de mairies ont fait une demande de dérogation à la préfecture. Et pas seulement les petites communes. 

Publicité
Logo France Bleu

C'est le cas de Morlaix, par exemple. Il n'y avait pas eu de marché samedi dernier. Il aura bien lieu ce premier week-end d'avril, avec une dizaine de producteurs locaux. Il y aura une entrée et une sortie pour les clients, avec un sens de circulation. 

C'est oui à Quimper

À Quimper, le traditionnel marché du samedi n'avait pas eu lieu la semaine dernière. Il se réinstallera ce samedi 4 avril au bord du Steir, comme d'habitude, dans la limite d'une vingtaine d'échoppes . Le marché bio de Kerfeunteun le vendredi est également autorisé.

Le communiqué de la Mairie de Quimper © Radio France - Mairie de Quimper

Pont l'Abbé et Concarneau autorisés, Brest ne demande pas

Les marchés de Pont l'Abbé, le jeudi, et Concarneau, le vendredi,  ont également eu le feu vert de la Préfecture du Finistère . 

En revanche, la ville de Brest ne compte pas demander de dérogation. Contrairement à Saint-Renan, dans la métropole brestoise, où il y aura bien un marché samedi matin devant la mairie. Mais là aussi, il y aura quinze producteurs au maximum : c'est très loin des 120 stands habituels.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu