Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : des parlementaires lancent une consultation pour préparer "le jour et le monde d'après"

-
Par , France Bleu

Une soixantaine de parlementaires ont lancé ce samedi une consultation en ligne pour préparer "le jour et le monde d'après". Les élus invitent les Français à "réinventer notre modèle de société" en faisant des propositions sur différents sujets comme l'éducation ou la santé.

56 parlementaires lancent une consultation en ligne sur "le jour d'après" l'épidémie de coronavirus.
56 parlementaires lancent une consultation en ligne sur "le jour d'après" l'épidémie de coronavirus. © Maxppp - IP3 PRESS/MAXPPP

Quel monde voulons-nous après l'épidémie de coronavirus ? 56 parlementaires français veulent nous inciter à faire des propositions pour répondre à cette question. Ils ont lancé ce samedi une consultation sur internet, intitulée "le jour d'après". Les élus, en grande partie LREM mais également socialistes, centristes et écologistes, nous invitent, pendant un mois jusqu'au dimanche 3 mai, à donner notre vision de ce que sera notre société suite à la pandémie.

Comme après chaque événement bouleversant, une remise en cause profonde de nos fondamentaux sociaux, de nos échelles de valeurs et de notre mode de production se pose.

"Cette crise est aussi un ouragan économique et sociétal, aux conséquences encore incertaines, écrivent les parlementaires. Mais, au-delà de l’urgence de court-terme et malgré l'incertitude à moyen-terme, il est aussi de notre responsabilité de penser collectivement, dès à présent, au jour d’après". Selon eux, "un simple plan de relance ne suffira pas" à réparer les dégâts.

Quel système de santé pour demain ? Quel monde du travail ?

Ils ont donc décidé de "soumettre au débat public" leurs propositions et de permettre à chacun de "contribuer et de les enrichir". Onze sujets sont ainsi mis au débat : l'éducation, le monde du travail, le système de santé, le numérique, la consommation ou encore la préservation de la diversité.

De nombreuses propositions ont déjà été partagées ce samedi matin, et soumises au vote. Certaines sont directement en lien avec la crise actuelle, notamment "la revalorisation salariale de 200 euros nets mensuel" pour les soignants ou encore le développement du télétravail. D'autres portent davantage sur notre société à long terme : "l’équilibre femme-homme du congé parental pour un partage plus adapté et équitable", "la création d'un véritable revenu universel, dès l’âge de 18 ans" ou encore le fait de faciliter "la mise en oeuvre de projets citoyens d'énergie renouvelable".

Il nous faudra réapprendre la sobriété, la solidarité et l’innovation. Il nous faut réfléchir dès maintenant et collectivement à un grand plan de transformation de notre société et de notre économie.

Des ateliers sont également organisés sur ces différents thèmes, sous forme de vidéoconférence. On pourra dialoguer avec des experts, des acteurs associatifs. Ces discussions seront diffusées en direct sur l'application Zoom et dureront 40 minutes. Plusieurs personnalités ont déjà donné leur accord selon franceinfo, comme le secrétaire national de la CFDT Laurent Berger, ou encore le délégué général adjoint de la Fondation Abbé-Pierre, Christophe Robert. Les citoyens sont également invités à partager des références scientifiques, médiatiques, artistiques.

Une synthèse de la consultation sera rendue publique avant la mi-mai selon les élus. Et ils promettent qu'ils porteront les mesures les plus populaires dans un plan d'action post-crise.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu