Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : des personnalités demandent à l'État un chèque pour la protection animale

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

47 personnalités dont la comédienne Emma Colberti interprète d'Eve dans la série montpelliéraine "Un si grand soleil" demandent à Emmanuel Macron un fonds d'urgence de 15 millions d'euros pour sauver les associations et refuges de protection animale, à l'agonie après deux mois de confinement.

Un chien en cage
Un chien en cage © Maxppp - Vincent Voegtlin

Chanteurs, acteurs, animateurs TV, journalistes, humoristes, danseurs, grand couturier, chorégraphes, influenceurs, 47 personnalités ont écrit une lettre ouverte ce mardi 26 mai, à Emmanuel Macron, pour demander le déblocage d'un fonds d'urgence de 15 millions d'euros en faveur des associations de protection animale

Ils agissent en soutien à la requête des associations Ethics For Animals, One Voice, le Collectif Chats 100 % Stérilisation Obligatoire et l'Arche des Associations.

Des milliers d'associations en difficulté

Plus de 3.218 associations, réparties sur l'ensemble du territoire français, sont en grande souffrance. En effet, nombreuses sont les organisations qui ne perçoivent aucune aide ou des aides dérisoires, qui n'ont pas accès aux legs, aux subventions, qui ne sont affiliées à aucune grosse fondation, et qui investissent le moindre euro dans les sauvetages d'animaux.

À nourrir, stériliser, prendre en charge les soins vétérinaires et même assurer le lien avec des populations précaires, notamment SDF ou résidents en EHPAD. Ces associations ne possèdent pas toujours de structures et travaillent majoritairement avec des familles d'accueil et des bénévoles. 

Déjà fragilisées par la fin des contrats aidés, et par ce fonctionnement à flux tendu, ces organisations ont subi de plein fouet la crise sanitaire du Covid-19, qui les a privées des dons et ressources qui leur permettaient de survivre. 

Emma Colberti
Emma Colberti © Maxppp - Frédéric DUGIT

Emma Colberti, l'une des héroïnes du feuilleton de France 2 "Un si grand soleil", tourné à Montpellier, a signé cette lettre ouverte.  

"Pour moi, c'est très naturel, j'ai toujours été entouré d'animaux,chiens, chats notamment. Je suis très sensible à leur cause depuis mon enfance. Dans mon coin il y a beaucoup de petites associations  qui s'occupent par exemple de la stérilisation des chats, c'est très important et très utile, mais c'est cher et on ne peut pas compter que sur les dons des particuliers . C'est bien aussi que l'état participe et aide ces associations qui font un job magnifique" explique t-elle

"Avec cette crise que l'on a vécu et que l'on vit encore, il y a eu énormément d'abandons d'animaux domestiques parce que les gens mal informés pensaient qu'ils pouvaient transmettre le virus donc les associations ont été un peu en panique". 

Emma Colberti estime que l'état doit soutenir ces associations qui s'occupent des animaux

Les zoos, les cirques ont été aidés

D'autres secteurs impactés ont pu bénéficier d'aides dans ce contexte exceptionnel. C'est notamment le cas des zoos, cirques et centres équestres, qui ont pu percevoir 19 millions d'euros.  

"Il est regrettable que les associations de Protection Animale n'aient pas bénéficié de telles aides et d'une telle reconnaissance alors qu'elles poursuivent leur mission coûte que coûte... Leur travail pour soulager la détresse animale est pourtant reconnu et plébiscité par l'immense majorité de nos concitoyens", déclarent les 47 signataires de la lettre ouverte.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess