Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : en Béarn, les vieux vélos sortent des garages grâce à la prime coup de pouce de l'Etat

-
Par , France Bleu Béarn

L'opération "coup de pouce vélo", lancée par le gouvernement et le ministère de la transition écologique et solidaire remporte en franc succès. Il s'agit d'aider ceux qui préfèrent le vélo aux transports en commun en cette période d'épidémie.

Pyrénées cycles à Oloron-Sainte-Marie
Pyrénées cycles à Oloron-Sainte-Marie - Mickael Ghetti

C'est l'une des conséquences positives de l'épidémie de covid-19, de nombreux français ont décidé de remonter à vélo pour éviter les transports en commun. Le gouvernement et le ministère de la transition écologique et solidaire ont lancé l'opération "coup de pouce vélo" pour faciliter le retour au vélo. C'est une déduction de 50 euros sur votre facture pour remettre un vélo en état ou acheter du matériel ou des accessoires de sécurité. Et ça marche très fort même dans une ville comme Oloron où il n'y a que 4 lignes de navettes bus. 

Mickaël Ghetti et son associé ont rouvert leur boutique Pyrénées cycles avec le sourire, sauf que les clients ne parviennent pas à se connecter à la plateforme en ligne "coupdepoucevélo", ils viennent donc le faire en magasin, il faut ensuite remplir un dossier avec une photo du vélo, peu importe le type de vélo, route, ville ou VTT ; préciser les travaux effectués (pas question d'un simple "embellissement"). Ensuite c'est là que le bât blesse : c'est le réparateur qui déduit les 50 euros de prime d'Etat de la facture au client. Donc c'est le magasin qui fait une avance de trésorerie et après deux mois de fermeture ce n'est pas forcément facile.  

Sur la même plateforme il y a aussi un coup de pouce pour se remettre en selle, une séance gratuite avec un moniteur. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu