Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus en Bretagne : "la crise est maîtrisée" selon le directeur de l'Agence Régionale de Santé

Le Président de la République doit prendre la parole ce dimanche 14 juin pour évoquer la crise sanitaire du coronavirus. Le directeur de l'Agence régionale de santé de Bretagne, Stéphane Mulliez, fait le point sur la gestion de la crise dans la région. Selon lui, elle est désormais "maîtrisée".

Stéphane Mulliez lors de la conférence de presse sur la découverte de nombreux de cas de Covid-19 à Bruz.
Stéphane Mulliez lors de la conférence de presse sur la découverte de nombreux de cas de Covid-19 à Bruz. © Radio France - Valentin Belleville

Stéphane Mulliez, le directeur de l'Agence régionale de santé, évoque la crise sanitaire du coronavirus en Bretagne sur France Bleu Armorique ce vendredi 12 juin.

Aucun décès n'est à déplorer depuis une semaine en Bretagne, "la crise est maîtrisée" estime Stéphane Mulliez. "Nous avons des indicateurs très encourageants depuis la mi avril avec une décroissance continue du nombre de patients. Actuellement il y a 163 patients hospitalisés dans notre région", poursuit le directeur de l'ARS Bretagne. "Onze personnes sont en réanimation; une tendance là aussi en baisse depuis la mi avril, c'est très encourageant. Plus de 1200 personnes hospitalisées ont aussi pu rentrer chez elle et cela c'est très positif aussi." On déplore à ce jour, 255 décès liés au coronavirus dans les hôpitaux de Bretagne, et 69 décès dans les Ehpad de la région.

Grand sens civique des Bretons

"Depuis le 11 mai et le déconfinement progressif, on observe un grand sens du civisme des Bretons avec le respect des mesures barrières et de la distanciation physique dans la vie quotidienne et professionnelle. C'est ce qui permet de réussir le déconfinement. On reste concentré pour voir s'il y a une reprise d'activité du virus. On gère cela du mieux qu'on le peut" explique Stéphane Mulliez.

"Il y a des clusters mais la région a été épargnée. Il n' a pas d'explication épidémiologique mais on sait qu'à chaque fois qu'on a eu un début d'épidémie sur un territoire, nous avons pris des mesures pour freiner la propagation très rapidement que ce soit à Auray, Crac'h ou Bruz (NDLR il s'agit de clusters bretons). Ces mesures ont peut-être aidé à freiner la propagation du virus. La façade Atlantique a de toute façon été plutôt épargnée" selon le directeur de l'ARS Bretagne.

Bonne nouvelle, selon lui "le spectre d'un nouveau confinement s'éloigne. On travaille surtout à savoir comment on allège les mesures. Il faut réussir à trouver les solutions pour que les personnes âgées dans les Ehpad puissent bénéficier des visites. C'est quelque chose d'important pour l'agence régionale de santé".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu