Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus en Bretagne : le taux de reproduction du virus est en baisse

Une semaine après la publication d'un chiffre au premier abord inquiétant sur le taux de reproduction du coronavirus en Bretagne, Santé Publique France publie ce jeudi 23 juillet une nouvelle carte des indicateurs de progression du virus. La situation s'améliore en Bretagne.

Le taux de positivité des tests PCR reste faible dans la région.
Le taux de positivité des tests PCR reste faible dans la région. © Radio France - Benjamin Fontaine

Il y a une semaine, la Bretagne était sous le feu des projecteurs. La publication des indicateurs de l'évolution du coronavirus en France par Santé Publique France montrait une hausse du taux de reproduction (R-effectif) du virus dans la région. En moyenne, 10 patients infectés en contaminaient 26. La Bretagne affichait d'ailleurs le plus haut taux de reproduction du pays.

Ce jeudi 23 juillet, Santé Publique France publie une nouvelle carte des indicateurs. Alors qu'au niveau national le R-effectif poursuit sa hausse pour atteindre 1,29 (dix patients infectés en contaminent 29), ce taux diminue en Bretagne et ce malgré la découverte de nouveaux foyers épidémiques dans la région. Cette semaine, le R-effectif breton est à 1,87 (dix patients contaminés en infectent 19 en moyenne). Cela reste malgré le taux le plus élevé du pays. Comme la Bretagne, seuls le Grand Est et la Nouvelle-Aquitaine sont en "rouge". Il faut donc continuer à observer les gestes barrières et à porter son masque pour éviter la transmission du virus.

Les autres indicateurs restent au "vert"

Il est cependant nécessaire de mettre ce taux en lien avec d'autres indicateurs. Ainsi, le taux d'occupation des lits en réanimation reste très bas avec moins de 2% des lits occupés par des malades dans les hôpitaux bretons. Le taux d'incidence est lui aussi en baisse sur une baisse. Seul le Finistère apparaît en orange sur la carte avec une moyenne de 16 cas positifs de Covid-19 pour 100.000 habitants, sept cas pour 100.000 habitants dans les Côtes-d'Armor, quatre cas pour 100.000 habitants en Ille-et-Vilaine et à peine deux cas pour 100.000 habitants dans le Morbihan.

On s'aperçoit que le taux de positivité chez les personnes testées reste aussi très faible dans toute la région. Il n'y a que dans le Finistère qu'il dépasse les 2%.  A ces chiffres, il faut ajouter que seuls 17 cas positifs ont été recensés dans la région entre mercredi 22 et ce jeudi 23 juillet, dont la grande majorité en Ille-et-Vilaine (13 cas). 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess